Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Samsung s'apprêterait à ouvrir le code de Bada

, ,

Publié le

Le constructeur sud-coréen aurait l'intention de basculer en open source son système d'exploitation pour mobiles Bada. Pour ne pas mettre tous ses œufs dans le panier Android de Google...

Samsung s'apprêterait à ouvrir le code de Bada © D.R.

Les entreprises citées

En conflit ouvert avec Apple, Samsung Electronics serait aussi en train de prendre ses distances avec Google, selon le Wall Street Journal. Dans son édition du jour, le quotidien financier affirme que le le fabricant sud-coréen envisage de basculer prochainement en open source son système d'exploitation propriétaire pour mobiles Bada, lancé début 2010. Et de le proposer dès 2012 à d'autres éditeurs et équipementiers.

Pour Samsung, le principal objectif d'une plus grande ouverture de Bada, "océan" en coréen, serait de faciliter sa prise en mains et sa personnalisation par les développeurs, et donc la conception d'applications tierces. Il s'agirait aussi pour le groupe de limiter les risques d'une dépendance excessive au système d'exploitation Android de Google. Lequel Google s'est récemment offert Motorola Mobility et pourrait donc prochainement lancer ses propres terminaux et venir marcher sur les plates-bandes de Samsung....

Un système d'exploitation ouvert à tous types de terminaux

À première vue, le système Bada ne semble pas pour l'instant en mesure de rivaliser sérieusement avec Android. Selon Gartner, 43,4% des smartphones vendus au deuxième semestre 2011 tournaient sous Android, avec 46,7 millions d'unités commercialisées dans le monde. En comparaison, l'OS de Samsung ne disposait que de 1,9% de parts de marché sur cette période, avec 2 millions de terminaux sous Bada écoulés.

Mais s'il est pour l'instant à la peine sur le marché des smartphones, le système d'exploitation du fabricant sud-coréen pourrait trouver sa place s'il est aussi proposé sur d'autres segments de marché de l'électronique grand public où Samsung est très présent, tels les tablettes et les téléviseurs. Ce faisant, les développeurs auraient un intérêt à s'approprier Bada pour diffuser leurs applications sur un plus grand nombre de terminaux, d'après le Wall Street Journal.

Enfin, avec 69,8 millions de mobiles vendus au deuxième trimestre 2011 (tous systèmes d'exploitation confondus), Samsung dispose de 16,3% de parts de marché à l'international et se situe en deuxième place sur le marché, derrière Nokia (22,8%) et devant LG (5,7%) et Apple (4,6%). Il dispose donc d'une force de frappe considérable s'il décide un jour de préférer Bada à Android. L'hypothèse ne semble plus exclue...

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle