Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Samsung perd du terrain dans les mémoires Dram au profit de SK Hynix et Micron

Ridha Loukil , , ,

Publié le

Infographie Selon le cabinet TrendForce, le marché mondial des mémoires Dram a bondi de 39% en 2018 à près de 100 milliards de dollars. Mais ce sont SK Hynix et Micron Technology qui profitent le plus de ce boom … aux dépens de Samsung Electronics.  

Samsung perd du terrain dans les mémoires Dram au profit de SK Hynix et Micron
Mémoire Dram de Samsung Electronics, leader mondial du marché
© DR

C’est encore une bonne année pour les mémoires vives Dram. Selon les chiffres communiqués à L’Usine Nouvelle par DRAMeXchange, une division du cabinet TrendForce, le marché mondial de ces puces électroniques a explosé de 39% pour atteindre un record historique de 99,65 milliards de dollars. Un développement en continuité avec le bond exceptionnel de 76% enregistré en 2017 au plus fort du cycle haussier marqué à la fois par une augmentation de la demande, une pénurie de la production  et une envolée des prix. Du pain bénit pour les trois plus gros fabricants qui se partagent 95,5% du gâteau: les coréens Samsung Electronics et SK Hynix, et l’américain Micron Technology.

Samsung croit moins vite que le marché

Mais paradoxalement, ce n’est pas Samsung Electronics, le numéro un incontesté du secteur, mais SK Hynix, le numéro deux, et Micron Technology, le numéro trois, qui profitent le plus de cette embellie. SK Hynix augmente ses ventes de 44,5% à 29,41 milliards de dollars, portant sa part de marché à 29,5% en 2018, contre 28,4% en 2017. De son coté, Micron Technology booste les siennes de 45,9% à 22,04 milliards de dollars pour atteindre une part de 22,1% en 2018, contre 21,1% en 2017.

Samsung Electronics progresse moins vite que l’ensemble du marché avec une augmentation de 33,3% à 45,75 milliards de dollars. Résultat : il perd du terrain avec une part de marché en chute à 43,9% en 2018, contre 45,8% en 2017 et 49% en 2016. Même le petit taïwanais Nanya Technology fait mieux avec une croissance de ses ventes de 55,5% à 2,81 milliards de dollars.

Les puces mémoires vives Dram servent au stockage temporaire des données. Elles sont considérées comme des commodités, sorte de matière première de l'industrie électronique. Elles sont au coeur de presque tous les équipements électroniques, des PC aux serveurs, en passant par les tablettes, les smartphones ou encore les décodeurs. Elles suivent des cycles alternés de hausse et de baisse qui met les nerfs des fabricants et utilisateurs à rudes épreuves.

Retournement du marché au quatrième trimestre 2018

Après avoir atteint son pic historique au troisième trimestre 2018, le marché est entré dans un cycle baissier avec son cortège de contraction de la demande, de surcapacité de production et d’effondrement des prix. Ce retournement est perceptible au quatrième trimestre 2018 avec une baisse de 18,3% à 22,88 milliards de dollars par rapport au trimestre précédent. Parmi les trois plus gros fabricants, c’est Samsung Electronics qui subit la plus forte diminution : -25,7%, contre -12,3% pour SK Hynix et -9,2% pour Micron Technology. Et le plus dur est peut-être à venir.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle