Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Samsung  N°1 de l’électroménager en 2015 ? 

Ridha Loukil , , , ,

Publié le

Après avoir gagné la couronne de la téléphonie mobile en 2012, le géant coréen de l’électronique se lance maintenant à l’assaut du marché de l’électroménager. Objectif : passer de la troisième place mondiale aujourd’hui à la première en 2015.

Samsung N°1 de l’électroménager en 2015 ? © DR

Les entreprises citées

Whirlpool et Electrolux, aujourd’hui numéros un et deux de l’électroménager dans le monde, n’ont qu’à bien se tenir. Ils sont dans le viseur d’un concurrent sérieux, Samsung, déjà numéro un mondial dans les puces mémoires, les écrans plats, la télévision et, depuis 2012, dans la téléphonie mobile. Au Samsung Forum, qui réunit ses partenaires et distributeurs européens, à Monaco, du 4 au 8 février 2013, le géant coréen de l’électronique affiche en effet l’ambition d’arborer une nouvelle couronne : celle de l’électroménager en 2015.

Le conglomérat de Séoul revendique aujourd’hui la troisième place mondiale avec 11 milliards de dollars de revenus dans ce secteur pour un chiffre d’affaires total de 184 milliards de dollars en 2012. Ce qui, selon Hervé Ollien, directeur de l’activité électroménager chez Samsung Electronics France, lui donne une part de marché de 5% et le positionne en troisième marche du podium, derrière l’américain Whirpool et le suédois Electrolux. L’objectif est de se hisser à la première place en 2015, avec un chiffre d’affaires de 21 milliards de dollars et une part de marché de 10%.

Nouvelle technologie de lavage Eco Bubble

Pour y parvenir, Samsung mise sur une formule combinant design, innovation technologique et agressivité commerciale. Une formule qui a fait ses preuves dans la télévision puis dans la téléphonie mobile. Au Forum, il donne un avant goût de cette offensive en lançant à grande échelle sa technologie de lavage "Eco Bubble". Cette technologie consiste à injecter des bulles d’air dans l’eau, créant une mousse qui améliore l’action de la lessive sur les salissures. Résultat : plus besoin de chauffer l’eau de lavage. "Avec une eau à 15°C, ce système offre la même efficacité qu’avec une eau chauffée à 40°C, qui constitue aujourd’hui le mode de lavage le plus couramment utilisé", estime Hervé Ollien. Et comme le chauffage de l’eau de lavage représente 80% de la consommation d’énergie du lave-linge, cette technologie promet des économies d’électricité de 60 à 80%. A cela, s’ajoute une meilleure préservation de la qualité des fibres textiles et un raccourcissement du cycle de lavage. D’ailleurs, la douzaine de machines à en bénéficier affiche la classe énergétique A+++ la plus performante du marché.

Des moteurs à induction 

Mais Samsung ne s’arrête pas là. Il remplace aussi le traditionnel moteur à courant continu par un moteur à induction, plus robuste et plus performant sur le plan énergétique, associé à un onduleur électronique qui ajuste la puissance au besoin de la machine. Cette technologie amplifie les économies d’énergie tout en allongeant la durée de vie de la machine. D’ailleurs Samsung garantit ses produits pendant 10 ans, contre 2 à 5 ans pour ces concurrents. Cette motorisation équipe également le compresseur des nouveaux réfrigérateurs sans givre de la marque coréenne.

Autre exemple d’innovation : le four multifonction intelligent combinant micro-ondes, chaleur tournante et gril. Il offre dix modes de cuisson prêts à l’emploi, dont un pour les frites sans huile. Une façon de concurrencer indirectement les friteuses sans huile de Seb ou Philips.

Dans les produits bruns, Samsung a dévoilé une avalanche de nouveautés, dont un téléviseur ultra HD de 85 pouces, des téléviseurs à interface vocale et un kit qui ajoute à l’ancienne gamme de téléviseurs connectés toutes les fonctionnalités de la nouvelle gamme SmartTV. Parmi ces nouvelles fonctionnalités, figurent la commande vocale mais aussi un aggrégateur de services de vidéo à la demande qui permet de rechercher un film par son titre  sans connaitre le service fournisseur. On peut noter enfin la nouvelle télécommade au design épuré où les boutons numériques sont remplacés par un pavé tactile sur lequel on peut écrire au doigt le numéro de la chaîne télé à afficher.

Whirlpool et Electrolux sont prévenus. Le rouleau-compresseur Samsung, dont ont été victimes Toshiba dans les puces mémoires, Sharp dans les écrans LCD, Sony dans la télévision et Nokia dans la téléphonie mobile, est en marche et rien ne semble pouvoir l’arrêter.

Ridha Loukil

 

Réagir à cet article

4 commentaires

Nom profil

15/06/2016 - 07h26 -

J'aimerais bien connaître les garanties exactes... Eco bubble de 12 kg deuxième panne et samsung ne veut plus rien savoir délai de 2 ans passé. Alors garantie de 10 ans sur quoi?? Merci
Répondre au commentaire
Nom profil

10/05/2017 - 11h22 -

Bonjour, Non il n'y a que les moteur induction qui sont garantie 10 ans ; pour le reste c'est deux ans pièces, ou totale en fonction des réseau de distribution. En 2017 Samsung est très loin d'être le numero 1 en électroménager. JLM Diffusion
Répondre au commentaire
Nom profil

05/02/2013 - 11h03 -

Je ne sais pas si leurs avantages sont si démesurés que cela par rapport à d'autres pays dont l'Etat aide aussi les champions nationaux. De plus, la Corée compte d'autres grands industriels, notamment LG (ancien Goldstar) qui se pose en grand rival de Samsung. Les facilités bancaires que vous mentionnez n'ont pas empêché Daewoo de couler (l'ancien 2e grand groupe coréen après Hyundai, à l'époque ou Samsung n'était que 3e), donc je trouve cela malhonnête de n'attribuer le succès de Samsung qu'à une forme de protectionnisme. Encore une fois je pense que les résultats parlent d'eux-mêmes et que quelque soit la raison de son succès, nos entreprises nationales (et notre gouvernement) seraient bien avisées de s'en inspirer.
Répondre au commentaire
Nom profil

05/02/2013 - 09h41 -

Je suis très prudent sur ce groupe. Il bénéficie de facilités bancaires qu'aucun industriel ne peut avoir, merci le gouvernement Coréen. Partant de là, c'est pour moi une concurrence faussée.
Répondre au commentaire
Nom profil

04/02/2013 - 20h46 -

Et pendant ce temps là, la pomme véreuse dépose de faux brevets "Touch & Feel" sur ses designs repompés en espérant empêcher les VRAIS industriels comme Samsung de commercialiser des produits supérieurs aux leurs. Mais ne prenons pas peur, le dur et honnête labeur triomphera toujours, comme nous en avons la preuve ici. De VRAIES innovations, dans tous les domaines, et une remise en question permanente. C'est ça, l'industrie. Un exemple à suivre pour tous. 3 étoiles brillent dans le ciel de l'industrie, espérons que nos entreprises sauront s'en servir pour mieux naviguer les eaux troubles qu'elles traversent en ce moment.
Répondre au commentaire
Lire la suite

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle