Samsung investit quatre fois moins qu’Intel en R&D dans les puces électroniques

Alors que Samsung Electronics est devenu le N°1 mondial des puces électroniques en 2017, son investissement R&D dans ce domaine reste près de quatre fois inférieur à celui du N°2 Intel et même en dessous de ceux de Qualcomm et Broadcom. Une situation qui n’a toutefois rien d’une anomalie.

Partager
Samsung investit quatre fois moins qu’Intel en R&D dans les puces électroniques
Usine de semiconducteurs de Samsung Electronics en Corée du Sud

A première vue, la situation de Samsung Electronics dans les semiconducteurs relève d’un grand paradoxe. Alors que le géant coréen de l’électronique est devenu en 2017 le numéro un mondial du secteur, il reste bien à la traine en R&D dans les puces électroniques. Selon le cabinet d’études de marché IC Insights, son effort a bondi de 19% à 3,4 milliards de dollars en 2017. Mais il reste près de quatre fois inférieur à celui du numéro deux du secteur Intel (13 milliards de dollars). Samsung Electronics est même dépassé par Qualcomm (3,45 milliards de dollars) et Broadcom (3,42 milliards de dollars), qui occupent respectivement la cinquième et la sixième places par le chiffre d'affaires dans cette industrie.

Poids des puces mémoires

Cette situation n’a toutefois rien d’une anomalie. Elle est liée à la nature de l’activité de Samsung Electronics dans les semiconducteurs, composée à plus de 80% de puces mémoires Dram et flash NAND. Selon IC Insights, ces composants nécessitent beaucoup moins d’effort R&D que les microprocesseurs d’Intel, qui sont les circuits intégrés électroniques les plus complexes. En revanche, ils réclament des investissements colossaux de production. C’est ainsi que le groupe coréen a consacré 24,5 milliards de dollars à son outil industriel en 2017, plus du double des investissements industriels des deux autres plus gros dépensiers Intel et TSMC.

Mais cette dépendance vis-à-vis des mémoires est à double tranchant. Bénéficiant d’un boom exceptionnel avec une envolée sans précédent des prix, elles font aujourd’hui le bonheur de Samsung Electronics, le propulsant au rang de l’entreprise la plus rentable au monde en 2017 ex aequo avec Apple. Mais leur prépondérance dans son activité dans les puces le mettent dans une situation d’extrême vulnérabilité.

Résultats mitigés de diversification

Samsung Electronics est conscient de ces risques. Depuis des années, il tente de sortir du carcan des mémoires en se diversifiant dans deux activités. D’un côté, les circuits intégrés à haute valeur ajoutée comme les processeurs d’application pour mobiles. De l’autre, les services de fonderie de semiconducteurs, c’est-à-dire de fabrication de puces en sous-traitance pour d'autres fournisseurs à l’instar des pure-player TSMC, GlobalFoundries ou UMC. Avec des résultats pour le moins mitigés jusqu’ici.

Plus aucun industriel européen des semiconducteurs ne figure dans le Top 10 des investisseurs en R&D dans les puces. Le néerlandais NXP arrive onzième et le franco-italien STMicroelectronics treizième, selon IC Insights.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS