Samsung industrialise la table Surface 2 de Microsoft

, , , ,

Publié le

La table à écran tactile Surface 2 de Microsoft s'appelle officiellement Samsung SUR40. C'est grâce au réseau de distribution du fabricant coréen que la Surface a aujourd'hui des chances de trouver réellement des clients, à la différence de la première du nom.

Samsung industrialise la table Surface 2 de Microsoft © D.R. - Microsoft

La table Surface de Samsung et Microsoft est officiellement disponible en France, plus d'un an après sa présentation au CES de Las Vegas de janvier 2011 et quelques mois après l'annonce des prises de précommande en novembre 2011. Cette Surface 2, qui répond au nom officiel de Samsung SUR40, remplace avantageusement la première du nom,dévoilée en 2007.

Technologiquement, des microcapteurs infrarouges sous chaque pixel jouant le rôle de mini-caméras ont pris la place du système par caméra. La table y gagne en légèreté, en finesse, mais aussi en performances. Massivement multitouch, elle gère au moins 50 contacts simultanément, soit tous les doigts de cinq utilisateurs.

La technologie a beaucoup évolué, le discours de Microsoft, pas du tout. Les avantages avancés (la convivialité, la facilité d'utilisation…), les applications évoquées (présentation de produits de luxe, aide à la vente en boutique, éducation…) sont les mêmes qu'il y a trois ans, date de l'introduction en France. Trois ans durant lesquels la Surface n'a pratiquement pas été vendue.

Le développement d'une application sur la Surface par le réseau d'agences immobilières Fnaim avait largement été médiatisé par Microsoft France au printemps 2009. Le projet n'a pas dépassé le stade du prototype…

Du démonstrateur au produit industriel

Aujourd'hui, Dassault Aviation prévoit d'utiliser la SUR40 pour présenter sa gamme d'avions d'affaires Falcon. Fujifilm a développé un kiosque numérique pour créer, de manière plus conviviale que sur un micro-ordinateur, son album photo. La division immobilière de la banque allemande Sparkasse a mis au point un système de recherche de maisons et d'appartements. Quant à l'assureur Groupama, il a fait développer par Intuilab une simulation de placement épargne retraite.

Avec les trois tables en test, les commerciaux de Groupama sont d'ailleurs passés d'un taux de vente d'une épargne retraite de 10 % à 17,5 % parmi les clients ayant accepté un rendez-vous. Mais les difficultés que rencontre actuellement le groupe mutualiste augurent mal d'un déploiement de tables Surface, à 9000 euros pièce, hors application.

Ce qui change, finalement, c'est le logo Samsung, bien visible.Car la SUR40 est distribuée par le réseau de Samsung spécialisé dans l'affichage professionnel. La Surface passe ainsi du statut de démonstrateur technologique propre à esbaudir les geeks à celui de produit industriel fabriqué et vendu par le numéro un mondial du secteur, qui connaît ses clients et leurs besoins.

Démonstration de la Surface 2 par un des responsables du projet chez Microsoft :

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte