Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Samsung et Apple, plus voraces que jamais en puces électroniques

Ridha Loukil , , , ,

Publié le

Selon Gartner, Samsung Electronics et Apple restent les deux plus gros consommateurs de puces électroniques dans le monde. Et leur voracité tend à croitre, creusant l’écart avec Dell, Lenovo ou Huawei. Mais la tendance à faire appel à des composants maison menace à long terme les fournisseurs.

Samsung et Apple, plus voraces que jamais en puces électroniques © Samsung

Pour la septième année consécutive, Samsung Electronics et Apple restent les deux plus gros consommateurs de puces électroniques dans le monde. Selon Gartner, ils ont englouti ensemble 81,8 milliards de dollars en 2017, soit 19,5% de la production mondiale de semiconducteurs. Ils se montrent toujours plus voraces puisqu’ils ont augmenté leur consommation de près de 20 milliards de dollars en 2017.

Friands des mémoires

Certes, une partie de cette augmentation vient de l’envolée des prix des mémoires Dram et flash NAND, des composants dont ils sont très friands pour leurs PC, smartphones et tablettes. Mais les deux leaders mondiaux des mobiles restent sur une tendance de croissance tirée par l’augmentation de contenu en semiconducteurs à chaque nouvelle génération de leurs produits.

Samsung Electronics et Apple consomment chacun près de trois fois plus de semiconducteurs que Dell, Lenovo ou Huawei, et ils tendent à creuser l’écart avec ces trois géants du numérique qui les suivent dans le Top 10 des consommateurs de puces électroniques. Sony, Panasonic et Toshiba semblent définitivement sortis du classement, témoin de la débâcle des électroniciens japonais dans des équipements électroniques comme la télévision, les mobiles ou les PC.

Tendance à l'intégration verticale

Gartner attire l’attention sur la tendance à l’intégration verticale chez de gros équipementiers de l’électronique. Une menace à long terme pour les fournisseurs de semiconducteurs. Samsung Electronics est d’ailleurs le nouveau numéro un mondial des puces, présent dans les mémoires, les processeurs d’applications, les modems 4G, les LED et bien d’autres composants. Il tend à faire de plus en plus appel à ses propres circuits dans ses smartphones, tablettes, téléviseurs, PC ou appareils électroménagers. De même Apple développe les processeurs au cœur de tous ses produits, à l’exception de ses Mac qui restent motorisés par des puces d’Intel. Cette activité captive est estimée par le cabinet IC Insights à 6,7 milliards de dollars en 2017. Autant de manque à gagner pour des fournisseurs de processeurs d’application comme Qualcomm ou MediaTek.

 

Table 1. Preliminary Ranking of Top 10 Companies by Semiconductor Design TAM, Worldwide, (Millions of Dollars)

2016 Ranking

2017

Ranking

Company

 

2016

 

2017

2017 Market

Share (%)

Growth (%) 2016-2017

1

1

Samsung Electronics

31,426

43,108

10.3

37.2

2

2

Apple*

30,390

38,754

9.2

27.5

3

3

Dell

13,544

15,702

3.7

15.9

4

4

Lenovo

13,384

14,671

3.5

9.6

5

5

Huawei

10,792

14,259

3.4

32.1

7

6

BBK Electronics

6,411

12,103

2.9

88.8

6

7

HP Inc.

8,906

9,971

2.4

12.0

 

8

 

8

Hewlett Packard Enterprises

 

6,124

 

7,199

 

1.7

 

17.5

11

9

LG Electronics

5,162

6,537

1.6

26.6

13

10

Western Digital

4,470

6,210

1.5

38.9

 

 

Others

212,906

251,206

59.9

18.0

 

 

Total

343,514

419,720

100.0

22.2

TAM = total available market

Source: Gartner (January 2018)

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle