Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Samsonite sauvé par ses valises rigides Curv

,

Publié le

Le fabricant de valises et autres sacs de voyage a vu ses ventes bondir grâce à une nouvelle technologie, baptisée Curv. Elle permet d’obtenir des bagages rigides et résistants mais aussi très légers. 

Samsonite sauvé par ses valises rigides Curv © Samsonite

De l’aveu même de l’un de ses principaux dirigeants, "les moments difficiles de Samsonite sont désormais loin derrière". Oubliés donc (ou presque) la longue fermeture de la dernière usine française du fabricant de bagages, à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), en 2006, et surtout l’effondrement de l’activité du groupe de 18 % en 2009 ! Aujourd’hui, les ventes affichent une insolente croissance. En 2011, le chiffre d’affaires s’est envolé de 29 %, à 1,5 milliard de dollars. Même tendance en France où l’activité a bondi de 30 % par rapport à 2010, pour atteindre 50 millions d’euros, avec 750 000 unités vendues (+22 %).

Du polypropylène tissé

Principal responsable de ce retournement ? La technologie Curv, mise au point en 2008, par le centre de recherche et développement d’Oudenaarde (Belgique). "Il s’agit d’un matériau ultra-léger et ultra-résistant utilisé sur de nouvelles gammes de valises rigides", détaille Damien Mignot, le directeur général France. Fabriqué en Allemagne par Propex, à partir de fibres de polypropylène tissé, il est ensuite thermoformé chez Samsonite. "Le Curv offre 10 fois plus de résistance qu’une valise classique en polycarbonate et 5 fois plus qu’une valise à base de granulés de polypropylène fondu", précise Damien Mignot.

L’intérêt de ce matériau repose aussi sur la légèreté, puisque la dernière génération, Firelight, qui vient d’être lancée, pèse 1,95 kg, pour le modèle de 55 cm, contre plus de 3 kg pour un modèle en polycarbonate classique. Depuis son lancement, la gamme Curv connaît un réel succès en Europe et particulièrement en France, où "il y a un véritable engouement", affirme le groupe. 100 000 exemplaires ont été vendus en 2011 et 200 000 depuis 2008, malgré un prix de vente assez élevé. Le modèle de 55 cm est vendu entre 320 et 350 euros, soit deux plus cher environ qu’un modèle en polypropylène classique.

Trois usines dans le monde

Pour Tim Parker, le président du groupe depuis 2008, le rebond de Samsonite s’explique aussi par sa capacité à innover. Chaque année, le fabricant de bagages investit 8 % de son chiffre d’affaires en recherche et développement. Mais ce n’est pas l’unique facteur à ses yeux.  "C’est important pour nous de conserver des capacités de production en propre. Cela nous permet d’innover plus rapidement et de mieux protéger nos secrets de fabrication", explique-t-il.  Les valises Curv sont d’ailleurs entièrement fabriquées en Europe, à Oudenaarde (Belgique) et à Szekshard (Hongrie).

Le groupe possède également une usine en Inde, où sont réalisées les valises en polycarbonate, moins innovantes. Mais au total, la production en propre de Samsonite reste faible. Sur les 20,8 millions de bagages commercialisés chaque année, seulement 8 % proviennent des 3 usines du groupe dans le monde…

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle