Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Samir : la seule raffinerie marocaine annonce une perte sur l'exercice 2014

, , ,

Publié le

Implantée à Mohammedia, la Société anonyme marocaine de l'industrie du raffinage (SAMIR) seule raffinerie du Maroc a lancé ce 10 décembre un "profit warning" en raison, selon elle,  de la baisse continue des cours du pétrole brut et des produits raffinés.

Samir : la seule raffinerie marocaine annonce une perte sur l'exercice 2014
Détenue majoritairement par Corral Petroleum Holding, la Société anonyme marocaine de l'industrie du raffinage (SAMIR) a lancé ce 10 décembre un Profit Warning en raison de la baisse continue des cours du pétrole brut et des produits raffinés.
© samir.ma

La société de raffinage marocaine SAMIR a prévenu ses actionnaires le 10 décembre de résultats négatifs à la fin de l’exercice 2014, suite à la chute persistante des cours du pétrole.

Malgré une amélioration de 15 % de ses ventes locales hors fuel industriel et de ses marges de raffinage, "à l’instar des autres raffineries dans le monde, précise le communiqué, le fort recul des cours pétroliers, qui sont passés de 110 dollars la baril début juillet à 65 dollars le baril actuellement, impactera négativement la valorisation des  stocks à la clôture de l’exercice."

Pour parer au mieux à la conjoncture, la SAMIR envisage "la réduction du niveau des stocks, la maitrise des risques de change et la mise en place d’instruments de couverture contre les fluctuations des cours des matières premières" selon la même source.

En effet, rappelle la SAMIR la société a "l’obligation de détenir un stock stratégique de pétrole brut de 4 millions de barils en plus du stock outil représentant environ 15 jours de ventes."

Cotée à la Bourse de Casablanca, la Samir qui affiche une capitalisation de 3,35 milliards de dirhams à ce jour (1000 dirhams = 90 euros), avait réalisé en 2013, un chiffre d'affaires de 49,22 milliards de dirhams contre 55,03 un an auparavant pour un résultat d'exploitation négatif à –55 millions de dirhams. Son cours a chuté de 10% ce 10 décembre à 281,75 dirhams par action.

Le groupe marocain de raffinage et de distribution est détenu majoritairement par Corral Petroleum Holding Maroc, contrôlé par l'investisseur saoudien d'origine éthiopienne Mohammed Al Amoudi via une holding suédoise.

Au terme du premier semestre 2014, la SAMIR a annoncé un résultat net de 211 millions de dirhams (- 4%) alors que la société informait "maintenir son niveau d’activité à un rythme normal", avec un volume des ventes en augmentation de 14% à fin juin 2014.

La Samir, deuxième groupe du Maroc par les facturations, est une ancienne entreprise d'Etat mise en bourse en 1996 et privatisée en 1997 par rachat de 67% du capital par Corral. Elle assure les deux tiers des approvisionnements en carburants du pays, alors que certains opérateurs comme Winxo projettent d'investir dans de vastes terminaux portuaires d'importation de carburants.


Nasser Djama

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle