Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Sameto : plus de 150 licenciements en vue

Publié le


Les salariés des filiales normandes du Groupe Sameto (Groupe Guy Luneau SA, France) mis en redressement judiciaire en novembre dernier par le Tribunal de Commerce de Nanterre (T.C.N., Hauts-de-Seine), dont dépend le siège social du Groupe, sont inquiets : l'instance judiciaire doit statuer prochainement sur des offres de reprise de quelques-uns des huit sites que compte Sameto en Normandie et en Bretagne.
Leader national dans la fabrication d'équipements de manutention (conteneurs, chariots...)  Sameto y totalise 238 salariés, mais selon des membres du personnel, les reprises potentielles, n'émanant à leur connaissance que de salariés de différents sites associés à des partenaires financiers, les offres ne déboucheraient que sur le sauvetage d'environ 80 salariés.
Outre les sites de production Sameto Carpiquet (40 salariés, Calvados) et Sameto Dinan (Côte d'Armor, 89 salariés), qui seront les plus touchés, Sameto compte quatre autres unités en Normandie : une à Acquigny (Tôlerie de Louviers, Eure, 7 salariés), ainsi que deux à Honfleur (ACMH et Sameto Honfleur, effectif total : 54) et une à Lisieux (Shop Concept, 24 salariés) dans le Calvados, ces dernières travaillant plus particulièrement dans la sous-traitance pour l'industrie de l'armement. Sameto dispose également de deux autres filiales à Dinan, Sameto Technifil (effectif : 20) et Sameto Environnement (4 salariés).
De notre correspondant en Normandie, Patrick Bottois.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle