Samaras assure à Merkel que son pays veut rester dans l'euro

ATHENES (Reuters) - Le Premier ministre grec Antonis Samaras, recevant mardi à Athènes la chancelière allemande Angela Merkel, a assuré que son pays respecterait ses engagements financiers et voulait rester dans l'euro, malgré tous les sacrifices que cela implique.

Partager

Merkel, pour sa part, a affirmé que Berlin et Athènes coopéreraient étroitement pour sortir de la crise.

En plus d'une politique d'austérité, a-t-elle dit, la Grèce a besoin de croissance pour s'en sortir.

Angela Merkel a salué les réformes engagées par Athènes, qui doivent être poursuivies, et s'est dite convaincue que les efforts menés seraient payants.

Bureau d'Athènes, Guy Kerivel pour le service français

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS