InVivo va monitorer des fermes avec McDonald's

McDonald’s compte décliner ses engagements environnementaux dans l’univers agricole. L’enseigne s’est pour cela rapprochée du leader InVivo, déjà engagé dans une démarche de digitalisation.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

InVivo va monitorer des fermes avec McDonald's

Il y a un an, le premier groupe coopératif agricole français InVivo lançait en grande pompe un projet visant à recruter 1000 fermes afin de tester plusieurs solutions numériques pour optimiser leur rentabilité, diminuer leur empreinte environnementale, et améliorer la qualité de leur production.

Opérationnel depuis septembre dernier, le programme, baptisé Fermes leader, prend un nouveau tournant grâce à un partenariat engagé avec McDonald’s. Une nouvelle plateforme, baptisée Agriprogress, proposera un écran de monitoring pour mesurer l’impact sur les résultats économiques et environnementaux des agriculteurs.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Mc Donald’s a un cahier des charges dans lequel l’enseigne compte ajouter des indicateurs de développement durable : bien-être animal, gaz à effet de serre, biodiversité, consommation en eau. Ils veulent poursuivre cet effort vers le secteur agricole", précise à L’Usine Nouvelle la directrice du projet Fermes leader, Camille Rocca.

Agriprogress, qui sera exploité sous forme d’un groupement d’intérêt économique, doit démarrer en juin 2018 avec 35 agriculteurs issus d’au moins quatre coopératives. La plateforme Eco-progress, dédiée à l’éco-responsabilité des restaurants McDonald’s, sera revue avec le concours de Smag, une filiale digitale d’InVivo, et d’Agrosolutions, la filiale de conseil du groupe. Tous les maillons de la chaîne (coopératives, transformateurs, instituts techniques…) pourront la rejoindre.

300 fermes impliquées dans des tests de solutions digitales

Cette initiative s’inscrit dans la démarche de tests induite par Fermes leader. "Nous disposons d’un site Web sur lequel chaque agriculteur du réseau partage son expérience sur les outils qu’il teste : sondes d’irrigation, stations météo connectées, modulation intra-parcellaire…Cela peut être des technologies qu’il a déjà chez lui, des technologies proposées par la coopérative, ou alors des prototypes que les fournisseurs vont pouvoir tester avec un certain nombre d’utilisateurs", explique Camille Rocca. A date, 300 fermes ont intégré la démarche.


La Happy Vallée trace sa route

Lancé il y a un an, le projet Happy Vallée, lancé par InVivo, reste d’actualité, assurent ses responsables. En vue des Jeux olympiques de Paris en 2024, l’association, qui a convaincu Groupama, la Caisse des dépôts, Accenture et EDF de la rejoindre, compte résoudre les problèmes d’aménagement de l’axe Paris-Roissy, au long de l’autoroute A1, au moyen de projets liés à l’agriculture, à l’environnement, à l’alimentation et à la distribution de proximité.

"Il y a 28 ans, nous avions réalisé avec InVivo un champ de blé sur les Champs-Elysées le temps d’une journée. Aujourd’hui, nous construisons un projet de vingt kilomètres destiné à durer au moins trente ans. Les Français attendent que ces vingt kms entre Paris et Roissy soient autre chose que le taudis visuel actuel, porte d’entrée et de sortie de la France", explique Gad Weil, qui dirige le projet. De nombreuses questions restent en suspens – coût, implication des collectivités territoriales, travail entre des acteurs privés et publics… Le projet sera présenté au grand public en juin à Paris.

 

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Matières Premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS