Salon de Francfort : la course aux concept-cars

A Francfort, chaque constructeur dévoile son concept-car.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Salon de Francfort : la course aux concept-cars

A commencer par Peugeot, qui est venu avec l’Ion, déjà présenté par usinenouvelle.com, et la BB1. La petite voiture urbaine électrique, propulsée par des moteurs de 20 chevaux installés dans les roues, fabriqués par Michelin, peut transporter quatre personnes. Mais sa particularité réside dans sa taille : elle ne mesure que 2,50 mètres. « Une architecture de véhicule entre les mondes des deux portes et des quatre portes », assure Jean-Marc Gales, le directeur général de Peugeot. La longueur contenue du véhicule devrait lui permette de se garer perpendiculairement au trottoir. Question confort, les passagers sont installés dans une position proche de celle d’un couple de motards, les genoux encadrant le dossier du conducteur. Mais l’intérieur peut se modifier selon les besoins.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

©Peugeot

Son partenaire Citroën a enfin dévoilé son concept-car, projet top secret, la Révolte. Le résultat voulu par le constructeur est une citadine chic et audacieuse qui prend volontairement le parti du luxe et de l'impertinence.

Elle affiche de nombreuses ressemblances avec la 2CV, de par ses ailes élargies et la célèbre capote en toile. Reste qu’elle s’en distingue aussi en ne gardant à l’intérieur que le strict minimum et grâce à ses couleurs vives. Dotée d’une motorisation hybride (thermique et électrique), ses batteries sont rechargeables sur secteur, mais aussi grâce aux cellules photovoltaïques incrustées dans la capote. Petite originalité de la voiture : la place du passager avant est pivotante, alors que celle du passager arrière se présente sous la forme d’une large banquette.

©Citroën

Pour Volkswagen, le salon de Francfort restera comme celui qui a vu la naissance de son premier véhicule électrique, avec la présentation d ’E-Up. Sa spécificité ? La composition de son habitacle avec 3 passagers adultes et une place à l’arrière pour un siège auto d’enfant, ce qui permet à la taille du coffre de varier entre 80 à 520 litres. Dotée d’un moteur électrique d’une puissance maximale de 60 kW et de 210 Nm, la voiture pourrait atteindre la vitesse maximum de 135 km/h. Ses batteries lithium-ion seront rechargeables en cinq heures sur un système de recharge fonctionnant à 230 volts. Côté praticité, le conducteur active la marche avant ou arrière à l’aide d’un bouton rotatif situé sur la console centrale. Ne cherchez pas les rétroviseurs intérieurs ou les vitres électriques, il n’y en a pas. Mais la climatisation elle est bien présente, alimentée par les cellules solaires du toit. Elle ne devrait être commercialisée qu’en 2011.

©Volkswagen

Le constructeur allemand a aussi amené dans son escarcelle son concept hybride, la L1. Mesurant 3,81 m de long pour un poids de 380 kg, le concept ne consommera que 1,49 l/100 km et n’émettra que 39 g/km de CO2. Le tout grâce à l’alliance de son moteur électrique de 10kW et du moteur bicylindre diesel de 36 ch. Autre petite touche écolo : sa coque sera entièrement faite de carbone.

©Volkswagen

Du côté des sportives, Audi propose le prototype d’une voiture de sport haute performance entièrement électrique, l'E-tron, dotée de quatre moteurs. Pouvant accueillir deux passagers, le véhicule devrait atteindre le 0 à 100km/h en 4,8 secondes. La batterie lithium-ion d’une capacité de 42,4 kW/h est installée directement derrière l’habitacle pour optimiser le poids et le centre de gravité du véhicule.

©Audi


%%HORSTEXTE:%%
0 Commentaire

Salon de Francfort : la course aux concept-cars

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS