Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Salomon: il allège les pieds des marcheurs

,

Publié le

Série d'été Le fabricant de vêtements et matériel de sport a mis au point une chaussure de randonnée très étudiée, commercialisée depuis février dernier : la Wings Sky Gtx. Chaque paire pèse un peu plus d’un kilo, un record en la matière. De quoi éviter des efforts inutiles sur les sentiers les plus escarpés.

Salomon: il allège les pieds des marcheurs © Salomon

Il fallait oser le faire, à une époque privilégiant les tons obscurs: la Wings Sky Gtx, bottine de randonnée dernier cri proposée par Salomon, est barbouillée d’orange. Des arabesques noires ornent les parties latérales. Une manière, pour ce spécialiste des «marques brunes», chaussures destinées à la randonnée et au trail (course pédestre sur sentiers et chemins balisésNDLR), de faire une entrée en fanfare sur un créneau très disputé.

Vendue au prix de 200 euros, cette paire de chaussures à tige haute a vu les bonnes fées de la haute technologie se pencher sur son berceau. Un berceau savoyard puisque le bureau d’études et de développement de Salomon se trouve à Annecy.
Philippe Roi est directeur de la «famille soft» au sein du fabricant. Ce terme désignant les chaussures et produits à base de textile, par opposition aux produits hivernaux tels que les skis. «Nous avons voulu mettre au point la plus légère des chaussures de randonnée pour les terrains accidentés.» Effectivement, chaque unité pèse à peine 530 grammes, soit un peu plus d’un kilo la paire! «Quelques centaines de grammes en moins, quand on marche plusieurs heures sur des terrains accidentés, cela contribue à épargner des efforts inutiles», promet Philippe Roi, lui-même un randonneur accompli.

éléments clefs

Chiffre d’affaires de Salomon en 2009 : 650 millions d’euros (dont 220 millions pour l’activité chaussures)
Part de la France dans ce CA : 10 %
Production, en ce qui concerne les chaussures : sous-traitants situés dans des pays asiatiques tels que la Chine, Taïwan et le Vietnam.
Distribution : Les chaussures de montagne et de randonnée signées Salomon sont vendues, pour la plupart, dans des magasins spécialisés dans les sports de plein air. Elles ne sont pas disponibles, en principe, dans les points de vente appartenant aux grandes enseignes sportives.
L'histoire : Une fois par année, Salomon réunit à Annecy ses fournisseurs effectifs et potentiels pour imaginer, avec eux, « les modèles du futurs » basés sur des technologies de pointe.

UNE FRINGALE D'INNOVATIONS

La membrane en gore-tex (une matière synthétique à base de polyéthylène) entourant la Wings Sky Gtx «va de pair» avec le châssis ACS. Cette technologie exclusive développée par Salomon, qui a fait ses preuves sur des modèles antérieurs, signifie «Agil chassis system». Elle vise à optimiser les capacités d’amortissement et d’adhérence sur les sentiers les plus escarpés. Nec plus ultra : un "tendon" dans la semelle qui renvoie l'énergie de la foulée.

Dérivée de la XT Wings, un modèle référent dans le catalogue de Salomon, cette chaussure légère révolutionnaire illustre la fringale d’innovations animant ce fabricant. «Près des deux-tiers de notre gamme de chaussures est améliorée ou renouvelée chaque année», avance Philippe Roi. D’ailleurs, la nouvelle venue sera bientôt déclinée dans d’autres coloris et des versions à la portée de bourses plus modestes suivront.

AMER SPORT, APRES ADIDAS


Dans les bureaux savoyards de Salomon, 800 personnes sont à pied d’œuvre : designers, ingénieurs, commerciaux, spécialistes du marketing. Si la matière grise est encore française, tout le reste est parti à l’étranger. La production est sous-traitée en Asie pour ce qui est des «produits soft». Et l’actuel propriétaire de Salomon, une marque qui se trouvait dans le giron d’Adidas jusqu’en 2005, porte un nom inconnu du grand public : Amer Sport Corporation. Ce groupe finlandais jongle avec maintes autres griffes sportives, notamment Wilson (tennis et golf), Mavic (cyclisme), Atomic (ski). Selon Philippe Roi, Amer Sport a réalisé un chiffre d’affaires avoisinant 1,7 milliard d’euros en 2009.

Partie de la fabrication artisanale de carres pour ski, la petite entreprise d’Annecy a dû subir une restructuration pour survivre au sein du groupe scandinave. La réputation des laboratoires savoyards reste néanmoins aujourd’hui intacte, pour le plus grand bonheur des marcheurs.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle