Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Salaires à l’embauche : l’industrie continue de bien payer

Christophe Bys , , ,

Publié le

L’Apec publie son étude annuelle sur les salaires à l’embauche des cadres. En moyenne, le salaire brut proposé atteint 37 000 euros. Les salariés de l’industrie obtiennent des compléments de salaires non négligeables.

Salaires à l’embauche : l’industrie continue de bien payer

Qui l’aurait parié ? Le salaire brut moyen d’embauche des cadres a augmenté de 1000 euros en 2013 par rapport en 2012 pour atteindre 37 000 euros, indique une étude sur le sujet réalisé par l’association pour l’emploi des cadres (Apec).

Bien évidemment ce niveau varie fortement selon le niveau d’expérience et croît à mesure que celle-ci augmente. Pour un jeune diplômé avec moins d’un an d’expérience, le salaire est de 30 000 euros. Pour un cadre avec plus de 10 ans d’expérience, il atteint 44 000 euros.

Le monde de l’industrie continue de plutôt "bien payer" à l’embauche tout du moins. En effet, les rémunérations brutes annuelles d’embauche par catégories montre qu’il s’établit à 38 000 euros pour la production industrielle et les travaux de chantier, soit davantage que dans l’informatique ou dans les études, recherche et développement ou les ressources humaines (36 000 euros).  Si l’on s’intéresse aux médianes, la production industrielle conserve sa bonne position avec 37 000 euros, les services techniques obtenant 35 000 euros.

>> Voir l'étude

L’étude de l’Apec établit aussi que les métiers liés à la fonction production industrielle, travaux et chantier est la seconde en termes de fréquence des primes variables (dans 36 % des cas contre 61 % dans les fonctions commerciales). 44 % des cadres recrutés pour les fonctions industrielles se sont vus proposer une  voiture de fonction ; ils n’étaient que 38 % dans les métiers du commercial et du marketing.  

L’enquête de l’Apec va plus loin dans le découpage des métiers. Pour citer quelques fonctions, le salaire brut moyen est de 40 000 euros pour les achats, de 38 000 euros pour la logistique ou les projets scientifiques et techniques. Loin derrière arrivent les métiers de l’informatique web (sites et portails Internet) où les rémunérations brutes d’embauches sont de 32 000 euros en moyenne.

Tous secteurs confondus, l’écart entre les femmes et les hommes à l’embauche se réduit. Il était de 4000 euros en 2011. L’an dernier, il n’est plus que de 2000 euros.  

Christophe Bys

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle