Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Saipol inaugure deux nouvelles unités dans son usine de Sète

, , , ,

Publié le , mis à jour le

La filiale du groupe Avril, Saipol, va accroître sa production de biodiesel et diminuer ses émissions de CO2 grâce à deux nouvelles unités inaugurées le 28 octobre sur son usine à Sète (Hérault). Un investissement de 28,5 millions d'euros.

Les entreprises citées


©Saipol - Nouvelle unité d’estérification pour la production de biodiesel sur le site Saipol à Sète.

Saipol, filiale du groupe Avril, inaugure le 28 octobre deux nouvelles installations industrielles sur le port de Sète (Hérault), qui ont nécessité un investissement de 28,5 millions d'euros.

Le premier investissement de 13 millions d'euros porte sur une nouvelle unité d’estérification. Elle accroît la production de biodiesel diester et de tourteaux de colza. Ces tourteaux sont des coproduits issus de la trituration des graines oléagineuses qui tiennent une place importante dans l’alimentation des animaux d’élevage.

Cet investissement va permettre la transformation annuelle de 600 000 tonnes de graines de colza et la production de 280 000 tonnes de biodiesel, de 340 000 tonnes de tourteaux et de 28 000 tonnes de glycérine végétale. Le biodiesel servira le marché français, pendant que les tourteaux seront destinés davantage à l’international.


©Saipol - Nouvelle chaudière biomasse sur le site Saipol à Sète.

Une démarche environnementale certaine

Le second investissement de 15,5 millions d'euros, dont 4,2 millions d'euros issus d’une subvention de l’Etat dans le cadre d’un appel à projet BCIAT (biomasse chaleur industrie agriculture et tertiaire-2012), a permis la construction d’une chaudière biomasse.

Elle utilise des coques de tournesol en provenance de l’usine de Bassens, en Gironde, où une unité de décorticage de tournesol a vu le jour en 2013. La chaudière produira de la vapeur pour la valorisation de graines de colza en huiles végétales, tourteaux et biodiesel.
Débutés en 2014, les travaux ont été achevés début octobre 2015. Cet investissement va permettre de réduire de 90% les émissions annuelles de gaz à effet de serre de l’usine, et de 75% les besoins en énergie.

200 millions d'euros sur le port de Sète d'ici cinq ans

Cette annonce intervient dans un contexte porteur pour le port de Sète. Selon les responsables du port, le trafic devrait passer de 3,3 millions de tonnes en 2014 à 3,8 millions de tonnes fin 2015, soit une augmentation de 15%. Cette augmentation concerne tous les segments de marché. La région, gestionnaire du port, prévoit 200 millions d'euros d’investissements sur le port pour les cinq prochaines années, investissements privés compris.

La maison-mère de Saipol, le groupe Avril, a été fondée en 1983 à l'initiative du monde agricole français pour assurer l'avenir des filières des oléagineux et des protéagineux. En 2014, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 6,5 milliards d'euros, avec 7 200 salariés dans 22 pays.

L’usine Saipol compte 87 salariés à Sète.

Anne Devailly

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle