Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Saint-Jean fait le pari de l’investissement

, , ,

Publié le

Le groupe Saint-Jean, spécialiste des ravioles, des quenelles et des pâtes fraiches, a fait le pari d’investir pas moins de 12 millions d’euros en 2014 dans la modernisation et l’extension de ses unités de production, dont 8 millions d'euros pour doubler la taille et quadrupler la production de son site de Bourg-de-Péage (Drôme) dédié à sa gamme traiteur.

Saint-Jean fait le pari de l’investissement
Extension de l'usine Saint-Jean de Bourg-de-Péage (Drôme).
© Saint-Jean

Respectivement PDG de la holding Sabeton et directeur général du groupe Saint-Jean, Claude Gros et Guillaume Blanloeil ne manquent pas de dextérité quand il s’agit d’utiliser une truelle. Ils viennent de le prouver en posant eux-mêmes le 27 juin la première pierre de l’extension de leur usine de Bourg-de-Péage (Drôme), acquise en 2007 et depuis, vouée à produire la gamme traiteur et plats cuisinés du groupe. Moyennant un investissement de 8 millions d’euros sur un total de 12, les 4 millions restants étant destinés aux usines de Frans dans l’Ain, Saint-Just-de-Claix en Isère et Romans, également dans la Drôme.

Quadrupler la production du site Bourg-de-Péage

Le chantier qui s’ouvre vise à doubler la surface du site via la construction d’un bâtiment de 2 500 mètres carrés mais aussi et surtout à porter la capacité de production de 1 200 tonnes actuellement à 5 000 tonnes au travers de l’ajout d’une nouvelle ligne de production. L’ensemble qui devrait opérationnel fin mars 2015 engendrera la création d’une quarantaine d’emplois dans les trois ans à venir.

Cet investissement s’intègre dans le plan stratégique "100 millions d’euros en 2020", plan qui, comme son intitulé le laisse supposer, doit permettre au groupe drômois d’atteindre la barre mythique de 100 millions d’euros de chiffre d’affaire à la fin de la présente décennie.

Le groupe Saint-Jean est leader sur le segment des ravioles avec 51 % de parts de marchés, troisième marque nationale sur la marché des pâtes fraiches avec 10 % de parts de marché et également troisième marque nationale au rayon quenelles avec 10 % de parts de marché. Rappelons qu’à l’heure actuelle, le groupe Saint-Jean annonce un chiffre d’affaire de 57-58 millions d’euros pour l’exercice 2014 avec un effectif proche de 300 salariés et un volume de production cumulé de 12 600 tonnes sur ses quatre sites de production.

Frédéric Rolland

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle