Saint-Gobain tente de rassurer les salariés et les dirigeants du chimiste suisse Sika

Saint-Gobain s'est employé le 25 février au soir à rassurer les salariés et la direction du chimiste suisse Sika, dont il espère toujours boucler la prise de contrôle cette année.

Partager
Saint-Gobain tente de rassurer les salariés et les dirigeants du chimiste suisse Sika

Saint-Gobain a tenté le 25 février de rassurer les salariés et la direction du chimiste suisse Sika, dont il espère boucler la prise de contrôle en 2015. Le spécialiste français des matériaux de construction, qui présentait ses résultats annuels, a dit viser une nouvelle amélioration de son résultat d'exploitation en 2015 et compte réaliser quelque 400 millions d'euros d'économies cette année pour s'adapter à la conjoncture.

En 2014, Saint-Gobain a vu son résultat d'exploitation augmenter de 1,6% à 2,8 milliards d'euros. A données comparables, cette progression s'établit à 7%, dans la fourchette de 5% à 10% espérée par le groupe. Le chiffre d'affaires s'inscrit toutefois en repli de 1,7% à 41,05 milliards d'euros. Le groupe prévoit de distribuer un dividende de 1,24 euro par action, stable sur un an.

pas de restructurations en Suisse

Concernant Sika, le PDG de Saint-Gobain Pierre-André de Chalendar a insisté auprès des journalistes sur la "très grande" complémentarité des métiers des deux sociétés. "Dans la mesure où il s'agit d'un projet de croissance, il est hors de question qu'il y ait des restructurations et je me suis engagé en particulier à ne pas effectuer de restructurations en Suisse. Le siège de Sika restera en Suisse, la marque et la cotation seront maintenues", a-t-il réaffirmé.

Saint-Gobain a annoncé en décembre 2014 la signature d'un accord avec la famille Burkard-Schenker pour racheter la holding SWH, qui détient la participation de la famille au capital de Sika. La direction a toutefois estimé que le projet ne servait pas les intérêts industriels du groupe. Dans un courrier électronique, une porte-parole a indiqué que les dirigeants de Saint-Gobain ne toucheraient pas de prime spécifique de rémunération dans le cadre de cette opération. L'action a clôturé à 41,145 euros (-1,13%) mercredi à la Bourse de Paris.

Avec Reuters

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 29/08/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - DEMBENI

Réalisation des travaux de densification (réhabilitation et extension ) et création d'un réfectoire du groupe scolaire en T22.

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS