Saint-Gobain reste impuissant face à Sika l’irréductible

L’assemblée générale de Sika a confirmé l’opposition de la pépite suisse à sa prise de contrôle par Saint-Gobain, qui demeure impuissant à concrétiser son accord avec les héritiers du fondateur de Sika. Un blocage qui dure depuis décembre 2014 et pourrait bien continuer jusqu’à fin 2018.

Partager
Saint-Gobain reste impuissant face à Sika l’irréductible

Toujours pas d’ouverture pour Saint-Gobain dans le dossier Sika. L’assemblée générale de la pépite suisse qui s’est tenue mardi 12 avril n’a fait que confirmer l’impuissance du français et de la famille du fondateur de Sika à concrétiser leur accord de décembre 2014. Saint-Gobain avait alors signé l’achat, pour 2,5 milliards d'euros, des 16,1% du capital de Sika détenus par la holding familiale SWH qui, privilège historique, donnent lieu à 52,4% des droits de vote.

Une opération dénoncée immédiatement par le conseil d’administration de Sika, pour qui il s’agirait d’une "prise de contrôle hostile" qui détruirait la "success story" du chimiste du bâtiment, qui a réalisé 5,49 milliards de francs suisses (5 milliards d’euros) de chiffre d’affaires dans les mortiers et enduits en 2015 .

Fort du soutien de la majorité (en capital) de ses actionnaires, Sika tient tête depuis presqu’un an et demi à Saint-Gobain et à SWH. Et la dernière assemblée générale a conforté sa position. Le conseil d’administration a, comme il y a un an, déchu la famille Burkard de ses privilèges en limitant les droits de votes de SWH au maximum prévu pour l’actionnaire standard : 5%. De quoi empêcher SWH de démettre le conseil d’administration rebelle et d’obtenir l’élection d’un administrateur qui leur est favorable.

Restriction des droits de vote de la famille

La proposition de SWH d’un audit spécial, qui se vote à la majorité du capital et non des droits de vote, a aussi été rejetée "à 72% du capital – en nette augmentation par rapport à l’assemblée générale annuelle de 2015 où la proposition de SWH de tenue d’un audit spécial avait été rejetée à 51% du capital", se félicite Sika dans un communiqué paru le 12 avril.

"Le conseil d’administration a encore violé les droits de vote de la holding SWH", déplore un porte-parole de Saint-Gobain, qui rappelle : "Nous l’avions anticipé en prolongeant l’accord qui nous lie à la famille, avec qui nous sommes parfaitement alignés." Depuis mi-mars, les deux alliés ont étendu la validité de leur accord au 30 juin 2017, avec prolongation possible jusqu’au 31 décembre 2018.

Jugement attendu cet été

Car la bataille se joue sur le tempo des tribunaux. Le nœud de l’affaire, la limitation des droits de vote qui prive la famille de son contrôle, est aux mains du tribunal cantonal de Zug, en Suisse, qui, saisi par SWH, devrait se prononcer cet été. "Nous sommes confiants dans l’application du droit", affirme le porte-parole de Saint-Gobain. Certes, mais en face, on se dit aussi confiant, y compris au-delà de Sika. Une note d’analyse financière de Mirabaud évalue ainsi à "plus de 80%" la probabilité que le tribunal tranche en faveur de Sika.

Dans tous les cas, l'un ou l'autre des protagonistes pourra faire appel du jugement devant la Cour supérieure, puis devant la Cour fédérale si nécessaire. De quoi reporter de quelque deux ans et demi l’éventuelle prise de contrôle de Sika par Saint-Gobain, condamné à attendre. "Pierre-André de Chalendar [le PDG de Saint-Gobain, ndlr] l’a répété, nous sommes déterminés et patients", rappelle le porte-parole. Qui relève malicieusement : "Nous avons signé un accord avec un prix fixe. Or la valeur de Sika augmente avec le temps." Une augmentation que le board de Sika attribue à son indépendance.

Manuel Moragues

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Bâtiment Travaux publics

Escabeau isolant Pro Intensif

MANUTAN

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

78 - Versailles

Prestations de gardiennage télésurveillance, sûreté, sécurité incendie et filtrage des juridictions judiciaires du ressort

DATE DE REPONSE 10/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS