Saint-Gobain grimpe, une cession de sa filiale Pont-à-Mousson évoquée

PARIS (Reuters) - Le titre Saint-Gobain signe l'une des plus fortes hausses du CAC 40 mercredi matin à la Bourse de Paris, des analystes évoquant un article de presse sur une possible cession de sa filiale en difficulté Pont-à-Mousson à un groupe chinois.
Partager
Saint-Gobain grimpe, une cession de sa filiale Pont-à-Mousson évoquée
Le titre Saint-Gobain signe l'une des plus fortes hausses du CAC 40 mercredi matin à la Bourse de Paris, des analystes évoquant un article de presse sur une possible cession de sa filiale en difficulté Pont-à-Mousson à un groupe chinois. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

A 10h50, le numéro un mondial des matériaux de construction prend 3,22% à 34,615 euros, l'indice CAC 40 prenant dans le même temps 0,69%.

Selon un représentant syndical, cité par Les Echos, le groupe a évoqué dans une note destinée à Bercy la cession de 60% du capital de sa filiale Pont-à-Mousson (Saint-Gobain PAM), spécialisé dans les systèmes de canalisation en fonte ductile, à une entreprise publique chinoise XinXing Ductile Iron Pipes.

"C'est plutôt une bonne nouvelle pour le marché, car l'usine de Pont-à-Mousson, leader européen de la fonte ductile, figure parmi les moins bons contributeurs à l'activité de Saint-Gobain. Elle souffre en effet de la concurrence féroce des acteurs chinois et indiens", commente Grégoire Laverne, gérant actions européennes chez Roche-Brune Asset Management.

Une porte-parole de Saint-Gobain n'a pas souhaité faire de commentaires dans l'immédiat.

Dans une note, Kepler Cheuvreux estime le chiffre d'affaires de Pont-à-Mousson dans une fourchette de 1,5 à 1,7 milliard d'euros, correspondant à une part de marché mondiale de 10% et une part de marché en Europe d'environ 50%.

Les analystes, toujours à l'achat sur Saint-Gobain avec un objectif de 50 euros, soulignent que cette cession, si elle devait avoir lieu, arrive néanmoins un peu tard pour en retirer toute la valeur.

"La marge de Saint-Gobain PAM était bien plus importante jusqu'à il y a cinq [...] elle doit être maintenant entre 0 et 5% ("low single digit")", ajoutent-ils.

(Laetitia Volga avec Sudip Kar-Gupta, édité par Marc Joanny)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

LES ECHOS

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS