Saint-Gobain cherche un nouvel élan

Réorganisation d’ampleur, plan de réduction des coûts, accélération des cessions d’activités et nomination d’un directeur général délégué, Saint-Gobain "change fondamentalement le cadre" pour "croître et améliorer la marge", selon son PDG, Pierre-André de Chalendar.

Partager
Saint-Gobain cherche un nouvel élan
La transformation du vénérable groupe industriel sers pilotée par Benoit Bazin, nommé directeur général délégué.

"C’est une transformation radicale, la plus importante qu’ait connue le groupe depuis des décennies", annonce d’emblée Pierre-André de Chalendar, PDG de Saint-Gobain, devant la presse ce lundi 26 novembre au dixième étage de la tour "Miroirs", à La Défense. Le PDG de Saint-Gobain est accompagné de Benoit Bazin, nommé directeur général délégué du groupe et qui sera chargé de ce programme de transformation.

Selon Pierre-André de Chalendar, le plan "Transform & Grow" a le double objectif d’améliorer la marge d’exploitation et de doper la croissance des ventes. C’est sur la marge que le plan devrait avoir un impact rapide, avec notamment une accélération des cessions des activités les moins rentables, avec l’objectif réitéré de céder au moins 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires, qui devrait apporter quelque 150 millions d’euros de marge supplémentaire. 2,3 milliards ont déjà été cédés, principalement avec l’activité distribution en Allemagne.

La majorité de l’accroissement visé de 100 points de base de la marge viendra cependant d’économies réalisées avec la transformation de la structure du groupe. 250 millions d’euros d’économies d’ici à 2021 sont attendus. "Nous allons réduire les organisations centrales dans les pays, dont la France", précise Pierre-André de Chalendar, qui se refuse à évoquer des plans sociaux. "Il y aura des postes supprimés, mais pas forcément des emplois vu les possibilités de mobilité interne dans le groupe", ajoutera par la suite un porte-parole du groupe.

Passer à une organisation par pays

Outre un renouvellement de l’équipe dirigeante, la "transformation radicale" de l’organisation du groupe consiste à passer d’une organisation par métiers à une organisation par marchés géographiques. "C’est une inversion complète" qui "permet d’aligner l’organisation du groupe avec la façon dont on élabore aujourd’hui la stratégie", se félicite le PDG. Finie, donc, l’organisation matricielle combinant les activités et 14 délégations régionales.

Place aux pays : quelque 25 pays ou clusters de pays seront, sous l’égide de leur patron, responsables de leur compte de résultat. Chacun aura la charge dans son pays des activités considérées comme au service de marchés locaux, soit la distribution, les produits pour la construction et le vitrage pour le bâtiment. Seule une entité restera à l’échelle mondiale, pour des marchés globaux : les solutions de haute-performance.

Fini le 'One size fits all'

"Avec l’organisation par pays, l’objectif est d’être plus proche des clients et de gagner en agilité, explique Benoit Bazin. Un patron pays aura toutes les cartes en main pour aller chercher la croissance et gagner des parts de marché en s’appuyant sur les différentes activités du groupe." Et d’ajouter : "Il s‘agit aussi de sortir de l’approche ‘one size fits all’. Ce sera au patron pays de décider ce qui est bon pour son marché."

Le nouveau directeur général délégué en est convaincu : "C’est l’opportunité de faire fonctionner Saint-Gobain à plein régime." Au-delà des économies réalisées, c’est bien sur cette nouvelle organisation que compte le groupe pour accélérer sa croissance.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Bâtiment Travaux publics

Escabeau isolant Pro Intensif

MANUTAN

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS