Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Saint-Gobain accélère son recentrage sur l’habitat avec la vente de Verallia

Manuel Moragues , , ,

Publié le

Saint-Gobain a confirmé, ce lundi 8 juin, être entré en négociations exclusives avec le fonds Apollo pour la vente de sa filiale d’embouteillage Verallia pour 2,945 milliards d’euros. Un grand pas en avant, après l’acquisition annoncée de Sika, dans le recentrage du français sur l’habitat.

Saint-Gobain accélère son recentrage sur l’habitat avec la vente de Verallia © GISI

Verallia, deuxième. Après avoir cédé mi-2014 la branche nord-américaine de Verallia à l’irlandais Ardagh pour 1,5 milliard d’euros, Saint-Gobain a annoncé, lundi 8 juin, être entré en négociations exclusives avec le fonds Apollo Global Management pour la vente de Verallia. L’américain offre au français 2,945 milliards d’euros pour sa filiale de production de bouteilles et pots en verre qui a réalisé 2,391 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2014.

La transaction, qui doit être effective d’ici à la fin de l’année après l’aval des autorités de la concurrence, implique indirectement Bpifrance. La banque publique d’investissement envisagerait, en effet, de prendre 10% du capital de Verallia.

"La cession de Verallia achèverait le recentrage stratégique de Saint-Gobain sur la conception, la production et la distribution de solutions innovantes et de haute performance pour l’habitat et l’industrie", a déclaré Pierre-André de Chalendar, le PDG du groupe, dans un communiqué.

Cette opération est l’un des deux axes forts de la réalisation des objectifs stratégiques annoncés par le PDG en novembre 2013 : réduction de l’intensité capitalistique des activités, renforcement dans les pays émergents et accent sur les produits différenciés à plus haute valeur ajoutée.

En parallèle avec la prise de contrôle de Sika

L’autre axe passe par la prise de contrôle du suisse Sika, pépite de la chimie de spécialités pour le bâtiment et l’industrie (mortiers, colles, additifs…). Cette acquisition d'un montant de 2,3 milliards d’euros avait été annoncée le 8 décembre dernier en même temps que l’ouverture du processus concurrentiel de cession de Verallia. En janvier, interrogé par L’Usine Nouvelle, Pierre-André de Chalendar avait déclaré à propos de Verallia et Sika : "Si nous réalisons bien ces deux opérations en un an, nous aurons fait une bonne partie du programme que j’avais fixé pour les trois à cinq prochaines années !"

La première est en passe d’être réalisée avec Apollo, la seconde doit encore vaincre l’opposition du conseil d’administration de Sika avec une bataille qui se joue devant les tribunaux.

Manuel Moragues

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

10/06/2015 - 11h13 -

Article 63 du Traité sur le Fonctionnement de l'Union Européenne : pas d'opposition aux mouvements de capitaux au sein de l'europe ET avec les pays tiers. En d'autre termes l'Union Européenne prévoit que les entreprises privées européennes (en général génératrices d'emplois) sont à vendre sur le marché mondial sans que l'état puisse intervenir. Ce qui est aberrant puisque tous les autres pays du monde hors de l'Union Européenne, y compris les Etats Unis peuvent imposer des mesures protectionnistes pour protéger les secteurs stratégiques ou leurs emplois. Fait fortement aggravant : les traités européens ne sont pas modifiables puisque l'article 48 du TUE impose l'unanimité des 28 pays membres pour toute modification des traités, ce qui est absolument impossible en pratique. Aujourd'hui, le FN , l'UMP, le PS, EELV, l'UDI, le FdG, malgré cette impossibilité de renégocier l'europe continuent de nous mentir avec "l'autre europe". Seul l'UPR propose la sortie de l'Union Européenne.
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle