Sainsbury's réduit ses coûts pour baisser ses prix

LONDRES (Reuters) - Le groupe britannique de supermarchés Sainsbury's a annoncé mercredi qu'il réduirait ses coûts et ses dépenses et accepterait une baisse de sa rentabilité afin de baisser ses prix et défendre ses parts de marché.

Partager
Sainsbury's réduit ses coûts pour baisser ses prix

Avec un cours de Bourse en baisse d'un tiers sur un an, la pression montait sur Mike Coupe, arrivé aux commandes en juillet, pour qu'il revoie la stratégie du groupe et lui évite une descente aux enfers comme celle que connaît le leader Tesco.

Dans son communiqué de résultats semestriels, Sainsbury's annonce qu'il consacrera 150 millions de livres (190 millions d'euros) supplémentaires à ses efforts de baisse des prix sur les 12 prochains mois, ce qui entraînera une baisse de sa profitabilité au second semestre. Le dividende de l'ensemble de l'exercice diminuera en conséquence.

Le groupe va parallèlement ralentir ses ouvertures de nouveaux espaces sur les deux prochains exercices et accroître la part du non alimentaire dans ses rayons, notamment l'habillement et les articles pour la maison.

Au total, les coûts doivent être réduits de 500 millions de livres par an sur les trois prochaines années.

Sur les six mois au 27 septembre, Sainsbury's a dégagé un bénéfice avant impôts et éléments exceptionnels de 375 millions de livres (478 millions d'euros), supérieur au consensus qui était autour de 350 millions mais inférieur au résultat du premier semestre 2013/2014 (400 millions de livres).

En incluant diverses charges, le semestre se solde par une perte de 290 millions de livres. Le groupe a maintenu son dividende intérimaire à 5,0 euros mais a averti que la baisse attendue de ses bénéfices entraînerait probablement une diminution sur l'ensemble de l'exercice.

Le titre Sainsbury's est stable autour de 269 pence dans les premiers échanges à la Bourse de Londres, un cours qui correspond à une capitalisation boursière d'environ 5,13 milliards de livres.

(James Davey, Véronique Tison pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - TOULOUSE BUSINESS SCHOOL

Travaux de maintenance, réparation et rénovation sur le campus parisien de TBS Education

DATE DE REPONSE 03/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS