Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Saft présente au Bourget la batterie Lithium-ion "la plus fiable du monde"

Frédéric Parisot , , ,

Publié le

Au salon du Bourget, le groupe français Saft, leader mondial de la fabrication de batteries, présente la première batterie certifiée au niveau le plus strict de la norme aéronautique DO-178B. Elle équiper a  dans un premier temps les Airbus A350, premiers aéronefs civils à embarquer des batteries à technologie Lithium-ion.

Saft présente au Bourget la batterie Lithium-ion la plus fiable du monde
usine SAFT site de Nersac, fabrication de batteries rechargeables de petite taille.
© Salque Jean-Louis KERBAOL Gael

Alors que Saft fêtait le 5 juin dernier la livraison de sa 300 000ème batterie à base de nickel pour l’aviation, c’est sur les technologies Lithium-ion (Li-ion) que le leader mondial des batteries concentre désormais tous ses efforts de R&D. "Les ventes de batteries Li-ion représentent déjà 15 % du chiffre d’affaires de nos activités aéronautique et spatial, et le marché est en plein essor car la tendance est à l’électrification des avions", affirme Jean-Marc Thevenoud, responsable marketing de la division Aviation de Saft.

Chef de file de cette technologie pour l’aéronautique, Saft présente deux nouveaux produits sur le salon du Bourget. D’abord une batterie à très haut niveau de fiabilité : la première batterie Li-ion certifiée au niveau le plus élevé (DAL A) de la norme DO-178B relative
aux systèmes embarqués. Avec une partie électronique entièrement redondante, elle affiche un taux de défaillance inférieur à 10-9 occurrence par heure.

Saft présente également sur le salon du Bourget le BattCare, un appareil de contrôle des batteries Li-ion utilisable directement sur le tarmac. Les techniciens au sol peuvent vérifier l’état de charge des différentes batteries, et les charger ou les décharger si besoin.

Un marché encore jeune

Le groupe français, qui emploie 4000 personnes pour un chiffre d’affaires de 678,4 millions d’euros (dont 106 millions pour les activités aviation et spatial), est déjà présent à bord des deux tiers des avions à travers le monde via ses batteries à base de nickel. Les batteries Li-ion équipent des satellites depuis les années 90, et 150 avions militaires F35 en utilisent déjà, mais l’aéronautique civile reste un marché jeune. L’Airbus A350 est ainsi le premier appareil à embarquer cette technologie, dont les avantages sont multiples. "Sur l’A350 les quatre batteries Li-ion apportent une réduction de poids de 180 kg, leur durée de vie est de huit ans contre cinq à six pour des batteries nickel-cadmium, et elles n’ont pas besoin de maintenance", détaille Jean-Marc Thevenoud.

Frédéric Parisot

 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle