Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Safran veut racheter Zodiac Aerospace pour 8,55 milliards d’euros

Léna Corot , ,

Publié le , mis à jour le 19/01/2017 À 08H53

Safran lance une OPA amicale de près de 10 milliards d'euros sur Zodiac Aerospace.  Le Conseil d’administration de Safran et le Conseil de surveillance de Zodiac ont approuvé cette opération à l’unanimité.

Safran veut racheter Zodiac Aerospace pour 8,55 milliards d’euros © Régis Juanico

Safran va enfin pouvoir racheter Zodiac. Le groupe industriel français vient d’annoncer une OPA amical sur Zodiac Aerospace à 29,47 euros par action, soit une prime de 26,4% par rapport au cours de Zodiac mercredi en clôture. Celle-ci sera suivie d’une fusion sur la base de 0,485 action Safran pour 1 action Zodiac, poursuivent les groupes dans un communiqué commun.

Les actionnaires familiaux ainsi que la FFP et le Fonds Stratégique de Participations, qui détiennent ensemble près de 32 % du capital social de Zodiac Aerospace, entendent demeurer des actionnaires de long terme de la nouvelle entité et s'engageraient à ne pas participer à l'OPA, précisent les industriels dans un communiqué. En outre, la FFP, le Fonds Stratégique de Participations et l'Etat Français, entendent rester actionnaires de référence de Safran, avec environ 22 % de son capital.

Création d'un leader mondial des équipements aéronautique

Cette fusion va créer "un leader mondial des équipements aéronautiques" ayant les connaissances idéales pour participer au développement futurs de "l’avion plus électrique", se félicitent les deux groupes. La nouvelle entité bénéficiera d’une part des compétences Safran dans les domaines des trains d’atterrissage, roues et freins, nacelles, systèmes électriques embarqués, actionneurs et avioniques ; et d’autres part des connaissances de Zodiac dans les domaines des sièges, aménagements de cabine, répartition de puissance, circuits d’éclairage, alimentation en carburant, oxygène et fluides et équipements de sécurité.

La nouvelle entité emploiera environ 92 000 collaborateurs, dont plus de 45 000 en France, et réalisera un chiffre d’affaires de 21,2 milliards d’euros pour 2,7 milliards d’euros de résultat opérationnel courant. Ainsi, le nouveau groupe sera le troisième acteur mondial du secteur aéronautique (hors avionneurs) et le deuxième équipementier mondial.

Le Conseil d’administration de Safran et le Conseil de surveillance de Zodiac ont approuvé cette opération à l’unanimité. Ce projet doit maintenant être approuvé par les instances représentatives du personnel.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle