Safran va offrir moins de 25 euros par action Zodiac

par Gilles Guillaume et Tim Hepher
Partager
Safran va offrir moins de 25 euros par action Zodiac
Safran va annoncer une nouvelle offre de rachat sur Zodiac à un prix inférieur à 25 euros par action, ce qui correspond à une décote de plus d'un milliard d'euros par rapport au projet initial /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

PARIS (Reuters) - Safran va annoncer une nouvelle offre de rachat sur Zodiac à un prix inférieur à 25 euros par action, ce qui correspond à une décote de plus d'un milliard d'euros par rapport au projet initial, rapporte mercredi La Tribune.

La cotation des actions des deux équipementiers aéronautiques a été suspendue mercredi matin dans l'attente d'un communiqué.

Safran et Zodiac avaient confirmé fin avril la poursuite de leurs discussions en vue d'une fusion destinée à créer le numéro trois mondial du secteur, malgré un "profit warning" de Zodiac et la fronde du fonds activiste TCI contre le projet originel.

Le départ du président du directoire de Zodiac, Olivier Zarrouati, a également été programmé au même moment, tout comme l'arrivée de l'ex-PDG de l'équipementier automobile Faurecia comme conseiller spécial.

Selon la Tribune, la nouvelle proposition de Safran représente une décote de plus de 15% par rapport au projet initial - un prix de 29,45 euros et un montant total de 8,5 milliards d'euros - ainsi qu'un schéma différent d'offre mixte, pour deux tiers en cash et un tiers en titre.

Ce dispositif simplifierait le montage complexe du départ, élaboré pour convaincre les familles propriétaires de 29% de Zodiac d'accepter l'offre.

Safran a refusé de faire un commentaire.

Personne n'était joignable dans l'immédiat chez Zodiac Aerospace. "On attend la proposition", a simplement indiqué en début de matinée une source proche de l'équipementier aéronautique.

Le fonds TCI, qui lutte depuis plus de trois mois contre le rachat de Zodiac par Safran, demande au conseil d'administration de celui-ci d'abandonner son offre pour se concentrer sur les problèmes du nouveau moteur LEAP.

"Il semblerait qu'ils abandonnent le processus en deux temps pour revenir à une offre plus traditionnelle, pour laquelle un vote des actionnaires de Safran sera également requis", commente un spécialiste du secteur. "Les familles devront regarder si une augmentation de capital, qui s'imposerait si Zodiac décidait de rester indépendant, est plus acceptable que la nouvelle offre de Safran."

"Il y a eu beaucoup de rebondissements sur ce dossier notamment au mois de mars après le 'profit warning' de Zodiac, le 10ème en deux ans et demi", souligne de son côté Andréa Tueni, analyste marchés chez Saxo Banque. "On devrait donc enfin avoir le dénouement sur ce dossier."

Une source financière avait déclaré mi-avril que Safran étudiait un plan de secours pour revoir à la baisse et éventuellement simplifier son offre. La source avait également indiqué que la nouvelle structure de l'offre pourrait mixer numéraire et actions.

Avant sa suspension, le titre Zodiac reculait de 0,5% à 22,97 euros, en deçà des 29,47 euros de la première offre de Safran.

Le titre Safran a progressé de 20% depuis l'annonce du projet d'offre le 19 janvier dernier tandis que Zodiac a perdu autant.

(Avec Blandine Hénault, édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

SAFRAN

AVRIL

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingenieur-e Mécanique

Safran - 23/11/2022 - CDI - Poitiers

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

67 - Seltz

Construction d'un bâtiment d'accueil au camping Salmengrund Seltz

DATE DE REPONSE 09/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS