Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Safran va créer au moins 200 emplois à Sars et Rosières, dans le Nord

, , , ,

Publié le

Safran Aircraft Engines et Air France Industries KLM Engineering & Maintenance ont annoncé le 24 mai la création d’une société commune de réparation d'aubages de compresseurs de moteurs d'avions. Elle va s’implanter à Sars et Rosières, près de Saint-Amand-les-Eaux (Nord) et permettra à terme la création de plus de 200 emplois.

Safran va créer au moins 200 emplois à Sars et Rosières, dans le Nord
Safran
© DR

Les entreprises citées

La négociation sur ce dossier a été gardée secrète. Safran Aircraft Engines et Air France Industries KLM Engineering & Maintenance (AFI KLM E&M, groupe Air France KLM) ont annoncé, mardi 24 mai, au Palais de l’Elysée, à Paris, la signature d’un protocole d'accord portant sur la création d'une société commune dédiée à la réparation d'aubages de compresseurs de moteurs d'avions.

Cette nouvelle société va s’implanter en bordure de l’autoroute A23 (Lille, Valenciennes, Bruxelles) dans le parc d'activités de Sars et Rosière, dans le territoire de la communauté d'agglomération de La Porte du Hainaut, près de Saint-Amand-les-Eaux, sur un terrain de 15 000 mètre carrés.

L'activité concernera spécifiquement les moteurs CFM56 de CFM International (équipant les Airbus A320 et Boeing 737), les GE90 de GE (motorisant les Boeing 777) et les GP7200 de Engine Alliance (pour les Airbus A380).

Création d'emplois et investissement

Dans un premier temps, cette usine va créer une cinquantaine d’emplois, avec l’objectif, d’ici 2020, d’atteindre les 200 à 250 salariés.
Détenue à 51% par Safran Aircraft Engines et à 49% par Air France KLM, la société bénéficiera d'un investissement de plus de 20 millions d'euros de la part des deux partenaires et démarrera ses opérations fin 2017.

"Avec ce projet, Air France KLM continue d'investir dans le développement de son métier industriel qui figure parmi les champions mondiaux de la maintenance aéronautique. Cette nouvelle unité de pointe permettra à AFI KLM E&M d'accroitre sa maitrise technologique et de renforcer la compétitivité de ses services sur un marché mondial particulièrement exigeant", précise Alexandre de Juniac, PDG d'Air France KLM.

L’enjeu, souligne Philippe Petitcolin, directeur général de Safran, est bien de "de participer à la relocalisation dans nos territoires d'une activité industrielle stratégique qui met en œuvre des emplois hautement qualifiés. C'est aussi une vraie opportunité pour Safran de renforcer sa position d'acteur majeur de la maintenance et de la réparation aéronautique".

Mais localement, cette annonce s’inscrit dans autre enjeu : celui de la situation sociale dans l’arrondissement de Valenciennes, durement touché, dernièrement, par l’annonce du groupe Vallourec de cesser une grande partie de ses activités à Saint-Saulve. Dans ce contexte, la direction de Vallourec (représentée à l'Elysée par Philippe Crouzet, président du directoire) a annoncé la prise en charge de la formation de 60 salariés de Vallourec afin qu’ils soient embauchés par la nouvelle société Safran Aircraft Engines-Air France KLM dans l’usine de Sars et Rosières.

Francis Dudzinski

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle