Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Safran rapproche ses filiales SME et Snecma Propulsion

Astrid Gouzik

Publié le

Avec ce nouvel ensemble baptisé "Herakles", l’équipementier aéronautique entend devenir un des leaders mondiaux de la propulsion des lanceurs spatiaux et des missiles balistiques. 

Safran rapproche ses filiales SME et Snecma Propulsion © EADS

"Le choix d'une société unique dans le domaine de la propulsion à propergol solide est indispensable à l'émergence d'un leader mondial dans ce domaine", explique Philippe Schleicher, le PDG du nouvel ensemble, dans un communiqué publié le 30 avril.

Herakles est l’aboutissement d’un projet initié le 5 avril 2011 avec le rachat du spécialiste des matériaux énergétiques SME. Cela devrait renforcer la position de Safran dans le domaine de la propulsion à propergol solide. Selon le directeur général délégué Hervé Austruy, cela lui confère des "avantages concurrentiels significatifs" en matière d'expertises, de support à l'exploitation et d'innovations technologiques.

Cette nouvelle entité emploiera 3 000 personnes. Elle devrait générer un chiffre d’affaires de près de 700 millions d’euros en incluant les filiales et groupes dans lesquels Safran détient des participations (Pyroalliance, Structil, Roxel, Europropulsion, Regulus, Suzhou SME-ChangQing).

Snecma Propulsion Solide, spécialiste des moteurs à propulsion solide pour missiles et fusées, fabrique notamment les systèmes de propulsion du lanceur Ariane V et du missile balistique M51.
 

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle