L'Usine Aéro

Safran libère l’accès aux traitements sans chrome

Frédéric Parisot , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Safran libère l’accès aux traitements sans chrome
En septembre?2017, la directive européenne Reach interdira l’utilisation du chrome VI, reconnu cancérigène et mutagène. Bonne nouvelle pour l’environnement, mais inquiétude chez les sous-traitants. Ce dérivé du chrome est utilisé dans la plupart des traitements de surface : dégraissage, anodisation, colmatage… En l’absence d’alternatives, ce sont toutes les sociétés du secteur qui pourraient être interdites d’activité. Heureusement, le groupe Airbus a développé des substituts à l’anodisation chromique, parmi lesquelles l’anodisation sulfo-tartrique (TSA). Problème : ce traitement est adapté seulement aux pièces peintes. Pour les pièces non peintes, comme celles qui constituent les moteurs, l’anodisation doit être suivie[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte