Safran donne le coup d'envoi pour la vente de Morpho

En avril dernier, l'industriel français avait déjà cédé Morpho Detection, sa pépite dans la détection d'explosifs. Un mois plus tard, son directeur général Philippe Petitcolin a engagé le processus de cession de sa filiale sécurité.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Safran donne le coup d'envoi pour la vente de Morpho

"Philippe Petitcolin, directeur général de Safran, a appuyé sur le bouton". C'est ce que croit savoir Le Figaro dans son édition du 18 mai. La vente de Morpho serait donc bien engagée. Et la filiale sécurité du groupe aéronautique serait déjà courtisée.

A LIRE AUSSI

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Les candidats devraient présenter leurs offres au cours de la deuxième quinzaine de juin, ajoute le quotidien, selon lequel des groupes français comme Atos, Gemalto ou Oberthur seraient intéressés. "Plusieurs fonds français ont aussi levé le doigt: Eurazeo, Astorg, PAI ainsi que Wendel. Des fonds étrangers - KKR, CVC, Apollo, Carlyle ou encore Bain Capital - l'étudient également. Le japonais NEC, le suédois HID, l'allemand G & D sont aussi dans la boucle", écrit Le Figaro.

En avril, Safran a cédé sa filiale américaine Morpho Detection et d'autres activités de détection à Smiths Group pour une valeur d'entreprise de 630 millions d'euros, et a ainsi entamé son désengagement de la sécurité. Cette cession s'inscrit dans la stratégie du groupe qui consiste à se recentrer sur les marchés de l'aéronautique et de la défense.

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS