Safran compte sur la montée en cadence des avionneurs pour croître en 2014

Le motoriste français Safran a annoncé le 20 février avoir dépassé ses objectifs en 2013. Il compte sur l'accélération des cadences de production des avions pour soutenir sa croissance en 2014.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Safran compte sur la montée en cadence des avionneurs pour croître en 2014

Safran pousse à la montée en cadence chez les avionneurs, Airbus et Boeing en tête. Lors de la publication de ses résultats annuels le 20 février, le motoriste français a confirmé avoir dépassé ses objectifs en 2013 grâce à une hausse deux fois plus forte que prévu des services pour moteurs civils.

Et pour soutenir sa croissance en 2014, le groupe compte sur l'accélération des cadences de production des avions.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le motoriste aéronautique, présent également dans la défense et la sécurité, vise pour 2014 une hausse d'environ 5% de son chiffre d'affaires ajusté et une progression légèrement supérieure à 10% de son résultat opérationnel courant (ROC) ajusté.

Le groupe a dégagé l'an passé un résultat opérationnel courant de 1,788 milliard d'euros, en hausse de 23,8%, un résultat net part du groupe en progression de 22% à 1,193 milliard et un chiffre d'affaires en augmentation de 8,4% à 14,695 milliards d'euros.

Les analystes attendaient en moyenne un bénéfice net de 1,082 milliard, un bénéfice d'exploitation (Ebit) de 1,761 milliard et un chiffre d'affaires de 14,790 milliards, selon le consensus de Thomson Reuters I/B/E/S.

Safran a bénéficié d'un bond de 19,2% des activités de services de moteurs civils en dollars, alors qu'il attendait une hausse légèrement supérieure à 10%, avec les premières révisions du CFM56, le moteur le plus vendu au monde, produit en coentreprise avec General Electric. Cette activité est prévue en hausse de 10 à 15% en 2014.

Safran, qui a livré un record de 1.502 moteurs CFM56, a fait état de plus de 5 700 commandes du LEAP, son successeur, soit une part de marché de 70% sur les futurs avions moyen-courriers.

Le groupe, dont l'Etat détient encore 22,4% après avoir cédé des actions en deux vagues l'an dernier, prévoit de verser au titre de 2013 un dividende de 1,12 euro par action, en hausse de 17%, et de dégager en 2014 un cash flow opérationnel représentant près de 40% de son ROC ajusté, comme en 2013.

(avec Reuters)

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS