L'Usine Aéro

Safran annule le versement du dividende 2019 de 1 milliard d'euros

, , ,

Publié le , mis à jour le 27/03/2020 À 07H45

Safran a annoncé le 26 mars le retrait de ses objectifs financiers pour 2020 en pleine crise du coronavirus Covid-19. Le versement du dividende pour l'année 2019, à hauteur de 1 milliard d'euros, va également être annulé.

Safran annule le versement du dividende 2019 de 1 milliard d'euros
Les usines de Safran en Europe "redémarrent progressivement" en pleine crise sanitaire du Covid-19. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau
© Regis Duvignau

Safran a annoncé jeudi 26 mars le retrait de sa proposition de versement de dividende pour 2019. Le troisième équipementier aéronautique mondial annule également ses objectifs financiers pour 2020. L'entreprise va mettre en place une ligne de crédit de 3 milliards d'euros pour s'adapter au contexte créé par l'épidémie de coronavirus Covid-19.

Mesures de réductions de coûts amplifiées

"Compte tenu du caractère inédit de la situation, de l’impact à venir encore incertain pour ses clients des mesures mondiales adoptées pour endiguer la pandémie, Safran retire les objectifs pour 2020 annoncés précédemment", explique le groupe français dans un communiqué.

Safran a également annoncé qu'il allait amplifier les mesures de réductions de coûts instaurées depuis que le Boeing a suspendu la production de son 737 MAX.

Safran économise 1 milliard d'euros

"Quand les impacts sur l’activité et les mesures d’ajustement pourront être évalués avec suffisamment de précision, Safran les partagera avec la communauté financière", précise l'entreprise. En renonçant au versement du dividende, Safran s'épargnera le décaissement de 1 milliard d'euros.

Le groupe a par ailleurs annoncé la mise en place d'une nouvelle ligne de crédit de 3 milliards d'euros, qui vient s'ajouter à sa ligne actuelle de 2,52 milliards non tirée à ce jour si bien qu'il estime disposer "de liquidités suffisantes pour financer la poursuite de son activité."

Safran précise que ses usines chinoises sont toutes opérationnelles tandis que les sites européens du groupe "redémarrent progressivement".

Avec Reuters (Nicolas Delame)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte