Safran, Airbus et Daher préparent un avion à propulsion hybride

LE BOURGET (Reuters) - Airbus, le motoriste Safran et l'équipementier aéronautique Daher ont annoncé lundi qu'ils collaboraient pour concevoir et développer EcoPulse, un démonstrateur d'avion à propulsion hybride, un projet destiné à réduire l'impact du secteur aérien sur l'environnement.
Partager
Safran, Airbus et Daher préparent un avion à propulsion hybride
Airbus, le motoriste Safran et l'équipementier aéronautique Daher ont annoncé lundi qu'ils collaboraient pour concevoir et développer EcoPulse, un démonstrateur d'avion à propulsion hybride, un projet destiné à réduire l'impact du secteur aérien sur l'environnement. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

L'aviation commerciale représente actuellement environ 2,5% des émissions totales de gaz à effet de serre mais, sans mesures concrètes, cette proportion augmentera au fur et à mesure de la croissance attendue du trafic aérien mondial.

L'intérêt de ce démonstrateur est de tester la propulsion distribuée dans l'avion et non pas seulement son caractère hydride, a expliqué Stéphane Cueille, responsable de la recherche et technologie et de l'innovation chez Safran.

"On pourra voir les bénéfices que cela apporte et se projeter dans un passage à une échelle supplémentaire ultérieurement pour aller jusqu’au marché régional", a-t-il dit lors d'un point presse.

Safran fournira un système propulsif hybride réparti sur les ailes, Airbus implantera dans l'avion une batterie à haute densité énergétique et Daher installera les composants et les systèmes et réalisera les essais, précisent les trois groupes dans un communiqué publié à l'occasion du salon aéronautique du Bourget.

L'appareil, dont le premier vol est prévu en 2022, sera équipé d'un turbogénérateur (une turbine combinée à un générateur électrique), d'un système de gestion de la puissance électrique et de propulseurs électriques intégrés comprenant les moteurs électriques et les hélices.

"Les propulseurs électriques seront intégrés sur la voilure d'EcoPulse et assureront l'effort propulsif tout en offrant des gains aérodynamiques (réduction de la surface alaire et des tourbillons marginaux en bouts d'ailes, et donc de la traînée)", notent les trois groupes.

(Cyril Altmeyer, édité par Benoît Van Overstraeten et Bertrand Boucey)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS