Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Sabic Innovative Plastics ferme son site picard

, ,

Publié le

L'ex-filiale de General Electric, implantée à Villers-Saint-Sépulcre, dans l'Oise, a organisé ce jeudi une première réunion "d'information-consultation" du comité d'entreprise, en vue de la fermeture du site. 165 salariés sont concernés.

Sabic Innovative Plastics ferme son site picard

Situé à Villers-Saint-Sépulcre, dans l'Oise, ce site de 165 salariés annonce qu'il va cesser de produire en avril 2008. Ex-propriété du groupe américain General Electric, il était passé cet été dans le giron du groupe saoudien Saudi Basic Industries (Sabic), qui avait racheté l'ensemble de la division plastiques de General Electric.

Spécialisé dans les produits thermoplastiques - le plastique « ABS » : Acrylonitrile-Butadiene-Styrène - le site picard n'est « plus en mesure de produire à des prix compétitifs », indique un porte-parole de la direction, précisant que cette usine « perd 1 million d'euros par mois», qu'elle est « lourdement déficitaire depuis 5 ans » et qu'il n'y a « pas d'alternative » à la fermeture.

Joint à la sortie du CE, le syndicat majoritaire CGT indique avoir pris contact avec un expert - le cabinet Secafi Alfa - pour l'aider à étudier le « Livre IV » et formuler des propositions. Le syndicat n'est pas optimiste en ce qui concerne le reclassement du personnel dans la chimie car « il n'y pas d'industrie chimique à moins de quarante kilomètres ».de Villers-Saint-Sépulcre. La CGT prévient par ailleurs qu'elle va se montrer « très vigilante » sur la question de la pollution du site. Affirmant que « le sol est chargé cadmium, zinc et autres métaux lourds », le syndicat rappelle que l'industriel « doit dépolluer le site avant de le quitter ». Sa crainte est que le groupe « maintienne pendant des années une équipe de quelques personnes sur place et se retire définitivement du site quand tout le monde aura oublié la pollution du site ».

La direction de Sabic Innovative Plastics ABS explique de son côté que c'est le contexte économique qui la conduit à prendre cette décision de fermeture. Le marché des thermoplastiques ABS, indique-t-elle, est confronté à la fois à la forte concurrence des marchés asiatiques, qui entraîne les prix à la baisse, à la hausse du coût des matières premières et à une érosion de la demande. Devant ce constat, le groupe Sabic, qui souhaite continuer à fabriquer ce plastique ABS - « produit-clé » selon Sabic -, a décidé de regrouper ses capacités de production sur son autre site européen de plastiques ABS, situé à Grangemouth, en Ecosse. « La réorganisation doit permettre de répondre aux besoins des clients européens pour l'ABS avec des produits et une qualité de service optimaux grâce à une structure plus performante ». En d'autres termes, le groupe confronté à une surcapacité, décide de consolider sa production sur un seul site jugé plus performant.

De notre correspondante en Picardie, Claire Garnier

 

La Picardie, une région en crise

La région connaît une période assez difficile. Le projet d'arrêt d'activité de l'usine Sabic Innovative Plastics de Villers-Saint-Sépulcre (Oise) intervient après l'annonce de fermeture des sucreries de Tereos. Après avoir refusé la réorganisation du travail lors d'un référendum en octobre, les salariés de Goodyear Dunlop à Amiens (Somme) verront peut-être l'avenir du site menacé. Chez Continental à Clairoix, une usine considérée comme peu performante par la direction, un accord a été signé pour passer aux 40 heures hebdomadaires de travail, contre 37h30 actuellement.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle