Economie

Sabena Technics prend pied dans l’agglomération toulousaine

, , , ,

Publié le

Sélectionnée par Airbus pour un contrat de peinture de monocouloirs A320, Sabena Technics inaugure, à Cornebarrieu (Haute-Garonne), un nouveau site entièrement dédié à cette nouvelle activité.

Sabena Technics prend pied dans l’agglomération toulousaine © D.R

La société Sabena Technics (Groupe TAT), spécialisée dans la maintenance aéronautique, inaugure jeudi 8 janvier son nouveau site de Cornebarrieu (Haute-Garonne). Ce site est dédié à l’exploitation de deux salles de peinture d’avions, dans le cadre d’un contrat de quinze ans, signé en octobre 2013 avec Airbus, portant sur la peinture de plus de 1 200 A320.

Les deux nouveaux hangars de 3 500 m² chacun ont été onstruits côte à côte sur des terrains de l’Aéroport de Toulouse-Blagnac, sur la commune voisine de Cornebarrieu, à proximité immédiate du Delivery Center d’Airbus. Ils viennent tout juste d’être livrés, pour un investissement de 20 millions d'euros.

60 emplois créés

Une soixantaine de salariés a été recrutée dès le début de l’année 2014, dont une cinquantaine de peintres, formés en interne sur les sites de Dinard (Ille-et-Vilaine) et de Bordeaux (Gironde), où la société dispose déjà d’installations de peinture avion.

Le premier appareil est en place depuis le début de la semaine. Le prochain arrivera dans quelques jours. La montée en cadences devrait permettre à Sabena Technics d’assurer la peinture de 80 A320 par an dès cette année. Une première implantation dans l’agglomération toulousaine que la société compte bien faire fructifier. "Avec ces deux salles de peinture, nous prenons pied à proximité immédiate de donneurs d’ordres pour lesquels nous comptons bien développer très vite de nouvelles activités ", a notamment précisé Rodolphe Marchais, le PDG de Sabena Technics à l’occasion de cette inauguration.

Sabena Technics table pour l'année 2015 sur un chiffre d’affaires de 350 millions d’euros, avec en perspective une croissance de 10% par an au cours des cinq années à venir. La société emploie quelque 2 200 personnes dans le monde, dont 1 700 en France où elle est implantée, outre Bordeaux, Dinard et Cornebarrieu, à Paris, Marseille (Bouches-du-Rhône) et Nîmes (Gard).

Marina Angel
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte