Technos et Innovations

SaaS : Les Google Apps entrent chez Valeo

, ,

Publié le

L'équipementier automobile français est l'un des premiers groupes d'envergure à avoir adopté les services hébergés de communication et de travail collaboratif de Google. Avec l'aide de la société de services Capgemini.

SaaS : Les Google Apps entrent chez Valeo

Star de l'Internet grand public, Google parviendra-t-il à marcher sur les plates-bandes de Microsoft sur le marché des entreprises ? Son activité Google Enterprise, lancée en 2002, a en tout cas fait savoir mi-mai qu'elle a remporté une importante victoire avec un grand compte industriel, en l'occurrence l'équipementier automobile français Valeo (49 000 salariés dans 27 pays et 8,81 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2008). Ce dernier va désormais proposer à ses 31 000 salariés connectés à Internet les services de travail collaboratif Google Apps Edition Premier, lancés en 2007 par Google (à un tarif annoncé de 50 dollars - soit 36 euros - par utilisateur et par an).

« Notre décision concerne tout le groupe. Elle est la conséquence d'un processus assez long, qui nous a amenés à remettre à plat toute notre stratégie bureautique », explique François Blanc, directeur des systèmes d'information du groupe Valeo. L'objectif ? « Après le lean manufacturing [qui consiste à rationaliser les processus industriels] Valeo souhaitait passer au lean office et optimiser ses processus administratifs », précise-t-il. Et Google Apps permettait, selon lui ,de « faire évoluer les méthodes de travail », en utilisant des « documents plus simples » et « plus standardisés ». Il estime en outre que « le choix de Google n'était pas un choix très risqué : son service de messagerie Gmail compte déjà des millions d'utilisateurs et le groupe est connu pour offrir des services assez robustes ».

Travail collaboratif

Parmi les services Google Apps Edition Premier, Valeo - qui utilise déjà le serveur de messagerie Lotus Notes d'IBM - a retenu les offres de collaboration du moteur (le traitement de texte Google Document et Tableur et l'outil de création de sites Page Creator...) ; ses outils de communication (les messageries Gmail et Google Talk et le calendrier partagé Google Calendar...) et des solutions permettant d'améliorer l'efficacité comme Google Videos pour le partage de vidéos. Le groupe a en revanche utilisé des solutions tierces pour l'authentification (avec l'aide de Gemalto) et la gestion de ses annuaires.

Enfin, pour faire face à ses contraintes de « réversibilité », Valeo utilise des interfaces de programmation (API) de Google afin d'extraire les données des systèmes hébergés. Il lui reste maintenant à convaincre ses salariés. « Nous avons opté pour une logique de migration progressive mais rapide », conclut François Blanc. Lotus Notes et les nouveaux services Google Apps continuent de coexister. « Mais tout nouvel employé se voit désormais attribuer uniquement une boîte Gmail ».

Christophe Dutheil

A lire aussi :
Google à l'assaut de Microsoft Exchange

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte