Saab a encore quelques voitures à produire

[ACTUALISE] - Le dépôt de bilan du 19 décembre n’y fait rien. Les salariés du constructeur suédois devraient revenir sur les chaînes de production pour quelques jours.
Partager
Saab a encore quelques voitures à produire

C’est l’un des sites de référence sur l’actualité de Saab, SaabsUnited, qui fait cette annonce. "Today it was announced that some employees will return to Saab to build the cars still standing un-finished on the production line. About 100 cars will be built and sold off. Considering the value of these cars we will do our best to track them!”. Via ces quelques mots, le site précise qu’une centaine de véhicules devraient encore être produits, sans donner davantage de détails notamment sur les coûts et les délais de production.

L’impact de ce redémarrage devrait rester financièrement raisonnable. Depuis l’arrêt de l’usine, Saab a en effet continué d’entretenir quotidiennement les machines, veillant notamment à maintenir à jour l’électronique, pour ne pas endommager son outil de production. Seul l’outil de presse ne devrait pas être mis à contribution dans les prochains jours. Les différents ateliers reprendront petit à petit l’assemblage à Trollhätan, mais sans délai précis.

Véhicule collector

Placé sous la tutelle d’un administrateur, aucun membre de Saab ne souhaite communiquer. La centaine de voitures (essentiellement des 9-3 et la toute nouvelle 9-5) ont déjà un propriétaire ou une concession qui les attend, mais impossible de connaître leurs destinations, toujours pour une question de confidentialité vis-à-vis de l’administrateur.

Le groupe avait débuté la production de ces modèles il y a déjà plusieurs semaines, alors que le groupe cherchait en vain une solution à sa survie.

Des rassemblements de fidèles de la marque doivent se dérouler les 14 et 15 janvier prochains dans 33 pays pour montrer que la marque suédoise est soutenue. Ce mouvement lancé par trois fans de Saab est placé sous le slogan "We are many, we are Saab". En France, ces rassemblements se dérouleront à Paris, à Mulhouse et à Salon de Provence.

L'étape d'après dans ce feuilleton se déroulera le 16 avril : si à cette date, aucun repreneur n’a été désigné, l’entreprise fermera définitivement ses portes.

Les 100 dernières voitures pourraient doncdevenir collector. En revanche, la filiale pièces détachées du Suédois, Saab Parts AB, continuera elle ses activités. Les salariés ont travaillé ses dernières semaines pour constituer des stocks de pièce détachées.

Pauline Ducamp et Barbara Leblanc

Sujets associés

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

AVRIL

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Ingénieur Contrôle Commande F/H

ORANO - 09/12/2022 - CDI - La Hague

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

60 - Liancourt

Ravalement d'une maison de maître de 5 logements collectifs locatifs, rue des Arts et Métiers

DATE DE REPONSE 15/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS