S&P relève la note de l'Espagne et Fitch celle de la Grèce

(Reuters) - Standard & Poor's a annoncé vendredi relever la note de l'Espagne et Fitch Ratings a fait de même avec celle de la Grèce.

Partager

Standard & Poor's a remonté la note de l'Espagne d'un cran, de BBB- à BBB, évoquant les meilleures perspectives économiques du pays.

"La perspective est stable, témoignant de notre opinion suivant laquelle les risques attachés aux notes de l'Espagne resteront équilibrés dans les deux années à venir", explique S&P dans un communiqué.

S&P, qui a également relevé la note à court terme de A-3 à A-2, a revu à la hausse sa prévision de croissance moyenne du PIB réel de 2014 à 2016, la portant de 1,2% à 1,6%, conséquence des différentes réformes engagées par le pays.

Fitch pour sa part a remonté la note de la Grèce d'un cran également, de B- à B, mettant en exergue l'amélioration de la politique des finances publiques. La note est également assortie d'une perspective stable.

Standard & Poor's a par ailleurs confirmé les notes à long et court termes des Pays-Bas, soit AA+/A-1+, et celles de la Turquie, soit BB+/B, mais les premières sont assorties d'une perspective stable, tandis que les secondes restent affectées d'une perspective négative.

L'agence estime que l'Etat néerlandais continuera de consolider sa situation budgétaire et que la Turquie pour sa part voit sa situation économique se rééquilibrer progressivement grâce à une meilleure croissance à l'exportation.

S&P prend note d'une économie néerlandaise "saine, diversifiée et compétitive, en témoigne une position externe forte et un PIB élevé par habitant".

Elle explique que ses notes prennent à la fois en compte une politique macroéconomique traditionnellement prudente et flexible ainsi que les contraintes qui s'imposeront aux perspectives de croissance à l'avenir.

Pour ce qui concerne la Turquie, S&P explique que la perspective négative se justifie par des risques persistants pour les perspectives économiques.

La banque centrale turque a surpris les marchés jeudi en annonçant sa première baisse des taux en un an, quelques semaines après que le Premier ministre Tayyip Erdogan eut appelé de ses voeux une telle mesure, relançant les conjectures sur d'éventuelles pressions politiques qui seraient exercées sur l'institut d'émission.

(Ian Chua, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

« Le roman permet d'aborder des sujets arides»

Nouveau

L'auteur Tom Connan a publié son deuxième roman «Pollution», un récit où se croisent les questions d'écologie, d'environnement, du numérique et du...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Lille

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

07 - Joyeuse

Installation et maintenance de vidéoprotection sur la ville

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS