Ryanair voit un risque croissant de Brexit dur

DUBLIN (Reuters) - Ryanair voit un risque croissant que la Grande-Bretagne ne parvienne pas à un accord avec l'Union européenne sur le Brexit, ce qui pourrait clouer ses avions au sol pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines en mars prochain.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Ryanair voit un risque croissant de Brexit dur
Ryanair voit un risque croissant que la Grande-Bretagne ne parvienne pas à un accord avec l'Union européenne sur le Brexit, ce qui pourrait clouer ses avions au sol pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines en mars prochain. /Photo prise le 12 septembre 2018/REUTERS/Wolfgang Rattay

"Nous restons préoccupés par le risque croissant d'un Brexit dur en mars 2019 ", a déclaré le directeur général, Michael O'Leary, dans un communiqué publié avant une conférence de presse de la compagnie irlandaise à Londres.

"Nous espérons qu'un accord de transition de 21 mois à partir de mars 2019 sera conclu, mais les événements récents au Royaume-Uni ont ajouté une incertitude et nous pensons que le risque d'un Brexit dur (qui entraînerait l'annulation de vols pendant plusieurs jours ou plusieurs semaines) est sous-estimé", a-t-il ajouté.

Le Royaume-Uni doit quitter l'Union européenne le 29 mars prochain.

La Première ministre britannique, Theresa May, peine à conclure un accord avec l'Union européenne sur les conditions du Brexit susceptible d'être adopté par le Parlement à Londres.

(Sarah Young; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français)

0 Commentaire

Ryanair voit un risque croissant de Brexit dur

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS