Ryanair s'apprête à commander des Boeing 737 MAX supplémentaires, selon des sources

PARIS (Reuters) - Ryanair est sur le point de commander quelques dizaines de 737 MAX supplémentaires à Boeing, ce qui viendrait à point nommé pour cet appareil dont l'interdiction de vol vient d'être levée après plus de 20 mois durant lesquels il est resté cloué au sol, ont déclaré des sources industrielles.
Ryanair s'apprête à commander des Boeing 737 MAX supplémentaires, selon des sources
Ryanair est sur le point de commander quelques dizaines de 737 MAX supplémentaires à Boeing, ce qui viendrait à point nommé pour cet appareil dont l'interdiction de vol vient d'être levée après plus de 20 mois durant lesquels il est resté cloué au sol, ont déclaré des sources industrielles. /Photo d'archives/REUTERS/Ralph Orlowski

La première compagnie à bas coûts d'Europe, qui dispose d'une option sur 75 appareils lui permettant de porter sa commande actuelle à 210 unités, a refusé de commenter ces informations.

Boeing n'a pas pu être joint dans l'immédiat pour un commentaire.

Ryanair a mené des négociations pendant plusieurs mois afin de commander 135 avions de plus dans le cadre des discussions avec Boeing concernant l'indemnisation des retards de livraison causés par l'interdiction de vol. Cependant, aucune décision n'était attendue avant la reprise des vols du 737 MAX.

Le mois dernier, les autorités de sécurité aérienne américaine et européenne ont donné leur feu vert à la reprise des vols, Boeing ayant entre temps corrigé le système de prévention des décrochages MCAS du 737 MAX et adapté l'entraînement des pilotes.

Ryanair est l'un des premiers clients de Boeing, et toute nouvelle commande de la compagnie irlandaise contribuera à redorer le blason de Boeing et du 737 MAX, son modèle le plus vendu avant l'interdiction de vol prise en mars 2019 à la suite deux catastrophes aériennes en Indonésie et en Ethiopie, qui ont coûté la vie à 346 personnes.

La valeur de chaque MAX est estimée à environ 125 millions de dollars (103,52 millions d'euros) sur la base du prix catalogue, mais le prix réel est généralement inférieur de moitié et il devrait même être beaucoup plus faible pour un client aussi stratégique que Ryanair, ont déclaré ces sources.

Le titre Boeing progressait de près de 3% en début de matinée à Wall Street.

(1 euro = $1,2075)

(Tim Hepher et Conor Humphries, version française Flora Gomez, édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - MAMOUDZOU

PRESTATION RELATIVE AU DEPLOIEMENT D'UNE SOLUTION INFORMATISEE DE GESTION D'UNE FLOTTE DE VEHICULES.

DATE DE REPONSE 22/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS