Ryanair s'apprête à commander des Boeing 737 MAX supplémentaires, selon des sources

PARIS (Reuters) - Ryanair est sur le point de commander quelques dizaines de 737 MAX supplémentaires à Boeing, ce qui viendrait à point nommé pour cet appareil dont l'interdiction de vol vient d'être levée après plus de 20 mois durant lesquels il est resté cloué au sol, ont déclaré des sources industrielles.

Partager

Ryanair s'apprête à commander des Boeing 737 MAX supplémentaires, selon des sources
Ryanair est sur le point de commander quelques dizaines de 737 MAX supplémentaires à Boeing, ce qui viendrait à point nommé pour cet appareil dont l'interdiction de vol vient d'être levée après plus de 20 mois durant lesquels il est resté cloué au sol, ont déclaré des sources industrielles. /Photo d'archives/REUTERS/Ralph Orlowski

La première compagnie à bas coûts d'Europe, qui dispose d'une option sur 75 appareils lui permettant de porter sa commande actuelle à 210 unités, a refusé de commenter ces informations.

Boeing n'a pas pu être joint dans l'immédiat pour un commentaire.

Ryanair a mené des négociations pendant plusieurs mois afin de commander 135 avions de plus dans le cadre des discussions avec Boeing concernant l'indemnisation des retards de livraison causés par l'interdiction de vol. Cependant, aucune décision n'était attendue avant la reprise des vols du 737 MAX.

Le mois dernier, les autorités de sécurité aérienne américaine et européenne ont donné leur feu vert à la reprise des vols, Boeing ayant entre temps corrigé le système de prévention des décrochages MCAS du 737 MAX et adapté l'entraînement des pilotes.

Ryanair est l'un des premiers clients de Boeing, et toute nouvelle commande de la compagnie irlandaise contribuera à redorer le blason de Boeing et du 737 MAX, son modèle le plus vendu avant l'interdiction de vol prise en mars 2019 à la suite deux catastrophes aériennes en Indonésie et en Ethiopie, qui ont coûté la vie à 346 personnes.

La valeur de chaque MAX est estimée à environ 125 millions de dollars (103,52 millions d'euros) sur la base du prix catalogue, mais le prix réel est généralement inférieur de moitié et il devrait même être beaucoup plus faible pour un client aussi stratégique que Ryanair, ont déclaré ces sources.

Le titre Boeing progressait de près de 3% en début de matinée à Wall Street.

(1 euro = $1,2075)

(Tim Hepher et Conor Humphries, version française Flora Gomez, édité par Jean-Michel Bélot)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Classe virtuelle - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

ARTICLES LES PLUS LUS