Ryanair relève sa prévision de trafic annuel, perte au T1 moins importante que prévu

(Reuters) - Ryanair a publié lundi une perte trimestrielle légèrement moins importante que prévu et a revu à la hausse sa prévision de trafic pour l'ensemble de l'année grâce à de fortes réservations pour cet été mais la compagnie aérienne a indiqué que ses tarifs restaient bien inférieurs aux niveaux d'avant la pandémie.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Ryanair relève sa prévision de trafic annuel, perte au T1 moins importante que prévu
Ryanair a publié lundi une perte trimestrielle légèrement moins importante que prévu et a revu à la hausse sa prévision de trafic pour l'ensemble de l'année grâce à de fortes réservations pour cet été mais la compagnie aérienne a indiqué que ses tarifs restaient bien inférieurs aux niveaux d'avant la pandémie. /Photo d'archives/REUTERS/Paul Hanna

La première compagnie aérienne à bas coûts d'Europe s'attend désormais à transporter entre 90 millions et 100 millions de passagers au cours de l'exercice financier se terminant fin mars 2022, contre une prévision antérieure de 80 millions à 100 millions.

Ryanair a transporté 27,5 millions de passagers au cours de l'année qui s'est terminée en mars 2021, soit une baisse par rapport au record de 149 millions de passagers atteint l'année précédente.

Au premier trimestre de son exercice fiscal 2021-2022, le groupe a accusé une perte de 273 millions d'euros alors que les analystes interrogés par la société tablaient sur une perte de 283 millions.

S'il reste impossible de fournir une prévision de bénéfices fiable pour l'exercice financier en cours, le groupe s'attend prudemment à enregistrer une légère perte ou à retrouver son niveau d'équilibre, a déclaré le directeur général Michael O'Leary dans un communiqué.

Ryanair s'attend à transporter 9 millions de passagers en juillet, ce qui correspond à la fourchette supérieure de la prévision précédente (7 à 9 millions), et 10 millions en août, a ajouté le dirigeant.

Confrontée aux restrictions de voyage liées au COVID-19 dans toute l'Europe qui ont paralysé le secteur, Ryanair anticipe une "forte reprise" en hiver et l'été prochain, alors que ses concurrents réduisent leurs capacités.

Ryanair, dont le bilan est l'un des plus solides du secteur aérien, a déclaré disposer de réserves de trésorerie de 4,06 milliards d'euros, contre 3,15 milliards à la fin du mois de mars, à la suite d'une émission obligataire de 1,2 milliard d'euros réalisée en mai.

Le directeur financier de Ryanair, Neil Sorohan, a par ailleurs indiqué dans un entretien à Reuters que le groupe pourrait passer commande cette année pour 10 appareils 737 MAX de Boeing si le prix lui convient.

(Reportage Conor Humphries; version française Dagmarah Mackos, édité par Blandine Hénault)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS