Ryanair rappelé à l'ordre après ses annulations de vols

DUBLIN (Reuters) - L'autorité britannique de régulation du transport aérien a enjoint Ryanair d'informer pleinement avant vendredi soir ses clients dont les vols ont été annulés de leurs droits à être réacheminés par des compagnies concurrentes et défrayés d'une partie des frais supportés du fait de ces annulations.
Partager
Ryanair rappelé à l'ordre après ses annulations de vols
L'autorité britannique de régulation du transport aérien a enjoint Ryanair d'informer pleinement avant vendredi soir ses clients dont les vols ont été annulés de leurs droits à être réacheminés par des compagnies concurrentes et défrayés d'une partie des frais supportés du fait de ces annulations. /Photo prise le 7 septembre 2017/REUTERS/Kevin Coombs

La compagnie à bas coûts irlandaise a été contrainte d'annuler une série de vols du fait d'un manque de pilotes disponibles, ce qui affectera plus de 700.000 passagers dans les prochains mois.

La Civil Aviation Authority a reproché à Ryanair d'avoir fourni une "information trompeuse" en ne proposant aux passagers concernés que des remboursements ou des sièges sur d'autres vols Ryanair que ceux qu'ils avaient réservés.

La réglementation oblige les compagnies aériennes à proposer à leurs clients des vols sur des compagnies concurrentes si elles ne peuvent proposer un vol de substitution et à les défrayer des frais supportés en cas d'annulation de leur fait.

La CAA a exigé que Ryanair publie un communiqué de presse expliquant sa politique de réacheminement et de défraiement avec un lien pointant vers le communiqué sur la page d'accueil de son site internet avant 16h00 GMT vendredi.

La CAA peut saisir la justice à l'encontre de compagnies qui ne respecteraient pas le droit des consommateurs.

Ryanair a dit dans un communiqué qu'elle se "conformerait pleinement à toutes les exigences de la CAA" mais a rappelé que l'autorité de l'aviation britannique n'avait pas pris de mesures contraignantes à l'encontre de sa concurrente British Airways qui avait dû annuler des vols en mai après une panne de ses systèmes.

(Conor Humphries, Marc Joanny pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS