Ryanair: Nouvelles réductions de capacités prévues après une perte pendant l'été

par Conor Humphries
Ryanair: Nouvelles réductions de capacités prévues après une perte pendant l'été
Ryanair a fait état lundi d'une première perte depuis 30 ans pour la saison d'été en raison de la crise sanitaire qui pourrait conduire la compagnie à bas coûts à transporter l'an prochain la moitié du nombre habituel de passagers. /Photo d'archives/REUTERS/Jason Cairnduff

DUBLIN (Reuters) - Ryanair a fait état lundi d'une première perte depuis 30 ans pour la saison d'été en raison de la crise sanitaire qui pourrait conduire la compagnie à bas coûts à transporter l'an prochain la moitié du nombre habituel de passagers.

L'action affiche néanmoins une hausse de 3% à la Bourse de Londres dans la matinée, les investisseurs étant rassurés par son niveau de trésorerie, contrastant ainsi avec l'effondrement de ses rivales en Bourse depuis l'annonce d'un nouveau confinement en Angleterre.

Au même moment les titres easyJet et International Airlines Group, propriétaire de British Airways, cédaient respectivement 1,8% et 2,5%.

Les restrictions liées à la pandémie ont provoqué une baisse de 80% des passagers transportés par Ryanair au cours des six mois se terminant fin septembre, alors que la compagnie réalise généralement la majeure partie de ses bénéfices annuels pendant cette période.

La compagnie aérienne a ainsi accusé une perte de 197 millions d'euros au premier semestre, contre un bénéfice de 1,15 milliard l'année précédente alors que les analystes tablaient en moyenne sur une perte de 244 millions d'euros, selon le consensus établi par l'entreprise.

Le transporteur a refusé de donner une prévision pour son exercice annuel se terminant fin mars, mais a déclaré qu'il s'attendait à subir une perte au second semestre supérieure à celle du premier.

Ryanair a réaffirmé son objectif de transporter 38 millions de passagers cette année contre 149 millions l'année dernière, mais a averti que ce chiffre pourrait encore baisser "si les gouvernements de l'UE continuent à mal gérer le transport aérien et imposer davantage de restrictions non coordonnées".

Le trafic aérien en Europe pourrait baisser cet hiver de 75% par rapport à la normale, a déclaré le directeur général Michael O'Leary.

Ryanair prévoit de maintenir entre 50% et 80% de ses capacités l'été prochain, en fonction de l'évolution de la pandémie, a déclaré le directeur financier Neil Sorahan à la radio RTE.

Le groupe qui affiche l'un des plus solides bilans dans l'industrie aérienne, a déclaré disposer d'une trésorerie de 4,5 milliards d'euros à la fin septembre, soutenu par une indemnisation de 250 millions d'euros de Boeing, et d'une flotte d'avions d'une valeur d'environ 7 milliards d'euros.

Ryanair a déclaré que le groupe n'avait pas encore finalisé les termes de l'indemnisation après le report de la livraison des 737 MAX. L'entreprise a déclaré qu'elle espérait recevoir au moins 30 avions à temps pour sa saison estivale l'année prochaine.

Neil Sorahan a déclaré à Reuters que Ryanair discutait également avec Airbus d'une possible commande d'A320 ou d'A321, mais a ajouté que les discussions avec Boeing étaient "plus avancées".

(Version française Anait Miridzhanian, édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - D'ANTIN RESIDENCES

Audit énergétique décret tertiaire

DATE DE REPONSE 17/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS