Ryanair en bénéfice supérieur aux attentes, mais exposée aux aléas du Boeing 737 MAX

DUBLIN (Reuters) - La compagnie aérienne Ryanair a publié lundi un bénéfice supérieur aux attentes mais a annoncé dans le même temps un nouveau report de deux mois du calendrier de livraison de ses Boeing MAX 737, susceptible de geler la croissance de son chiffre d'affaires.
Ryanair en bénéfice supérieur aux attentes, mais exposée aux aléas du Boeing 737 MAX
La compagnie aérienne Ryanair a publié lundi un bénéfice supérieur aux attentes mais a annoncé dans le même temps un nouveau report de deux mois du calendrier de livraison de ses Boeing MAX 737, susceptible de geler la croissance de son chiffre d'affaires. /Photo d'archives/REUTERS/Rafael Marchante

Pionnier du transport aérien à bas coût devenu premier transporteur aérien en Europe, la compagnie irlandaise affiche un bénéfice après impôts de 1,15 milliard d'euros entre avril et septembre, la période la plus prolifique pour son activité, conforme aux résultats de l'an passé et supérieur aux prévisions des analystes qui tablaient sur 1,08 milliard.

La compagnie prévoit désormais un bénéfice annuel compris entre 800 et 900 millions d'euros, resserrant une fourchette donnée à 750-950 millions dans ses précédentes estimations. Le consensus des analystes est à 836 millions.

A la Bourse de Dublin, l'action Ryanair gagnait en milieu de matinée quelque 6%.

Le retard de livraison des 30 Boeing 737 MAX en commande pourrait cependant peser sur la croissance future de son trafic passagers.

En juillet dernier, la compagnie irlandaise avait indiqué qu'elle serait en mesure de faire voler ces 30 nouveaux appareils l'été prochain, avec les premières livraisons attendues pour janvier. Ce calendrier ne sera pas tenu.

Michael O'Leary, le PDG de Ryanair, a déclaré que l'objectif était désormais de disposer de 20 Boeing 737 MAX d'ici l'été prochain tout en ajoutant qu'"il existe un risque réel qu'il n'y en ait aucun" à cette date.

"Le risque d'un report supplémentaire augmente", a-t-il poursuivi dans une présentation vidéo suivant la publication des résultats de sa compagnie. Il note que Boeing ne sera sans doute pas en mesure de tenir son objectif de remettre ses 737 MAX en vol d'ici Noël aux Etats-Unis.

Les 737 MAX sont interdits de vol depuis mars dernier et la catastrophe de la compagnie Ethiopian Airlines qui a fait 157 morts, moins de cinq mois après l'accident d'un premier 737 MAX de la compagnie Lion Air qui a fait 189 morts en Indonésie.

Pour l'année fiscale qui courra jusqu'au 31 mars 2021, Ryanair prévoit de transporter 157 millions de passagers, soit 2,6% seulement de plus que son objectif de 153 millions sur la période avril 2019-mars 2020.

Ce serait la croissance la plus basse de son trafic depuis sept ans - depuis 2014, Ryanair tourne en moyenne sur une croissance de 10% du nombre de ses passagers.

Et encore cette croissance pourrait-elle être ramenée à zéro en cas de nouveaux reports de livraisons. Le directeur financier Neil Sorahan a cependant affirmé qu'il n'y avait "absolument aucun risque" que l'objectif de moyen terme de 200 millions de passagers par an d'ici mars 2024 ne soit pas respecté.

(Conor Humphries; Henri-Pierre André pour le service français)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

80 - MONTDIDIER

Etudes géotechniques pour la déconnexion de 25HA de surfaces actives du système de collecte de Montdidier en amont du DO13.

DATE DE REPONSE 20/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS