Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Ryanair craint de ne pas pouvoir faire voler ses Boeing 737 MAX en 2020

, ,

Publié le , mis à jour le 29/07/2019 À 14H47

Michael O'Leary, directeur général de Ryanair, a exprimé lundi 29 juillet son inquiétude face à la prolongation de l'interdiction de vol du 737 MAX de Boeing, craignant même de ne pouvoir en utiliser aucun en 2020. Une interdiction qui pourrait bien fralentir la croissance de la compagnie irlandaise.

Ryanair craint de ne pas pouvoir faire voler ses Boeing 737 MAX en 2020
Michael O'Leary, directeur général de Ryanair, a exprimé le 29 juillet son inquiétude face à l'interdiction de vol du 737 max qui persiste et craint même de ne pouvoir en utiliser avant 2020.
© Boeing

"Je suis préoccupé par le fait que la remise en service du MAX ne cesse d'être repoussée", a dit Michael O'Leary, directeur général de Ryanair, lors d'une conférence téléphonique avec des analystes après la publication des résultats trimestriels de la compagnie à bas coûts.

Le 737 MAX est interdit de vol depuis mars 2019 à la suite de deux catastrophes aériennes en l'espace de cinq mois, ce qui a amené Boeing à réduire sa cadence de production.

Des estimations revues à la baisse

Ryanair a déclaré le 16 juillet qu'elle ne pensait plus disposer que de 30 exemplaires de 737 MAX l'été 2020 alors qu'elle prévoyait auparavant de pouvoir en faire voler 58.

Michael O'Leary a estimé lundi que ce nombre pourrait tomber à 20, 10 voire zéro, "ce qui amputerait significativement notre taux de croissance".

Avec Reuters (Conor Humphries; Bertrand Boucey pour le service français)

Réagir à cet article

3 commentaires

Nom profil

31/07/2019 - 07h43 -

Qui voudra voler dans cet avion après ça ? Pas moi comme beaucoup d'autres...
Répondre au commentaire
Nom profil

30/07/2019 - 20h50 -

Je viens de lire les**malheurs** de m o leary Et je dois bien avouer que cela sonne comme une petite revanche. Ce monsieur ne respecte ni ses salariés ni ses clients. Perso il y a eu refus d indemnisation de sa part pour 2 vols annulés... Alors que nous avions posé les pieds sur le parking de Beauvais. Maintenir notre voyage nous a coûte cher... En enchaînant les mauvais choix on arrive à des problèmes de plus en plus gros. Salutations m o leary????
Répondre au commentaire
Nom profil

02/08/2019 - 11h23 -

Je ne vais certainement pas pleurer pour la pire compagnie aérienne ni sur son patron, qui méprise les passagers comme les employés, crie haut et fort que tout est bon pour faire du bénéfice, qui n’en a cure de la sécurité, voir ses propos sur le 737max, pas un mot dessus, « par contre ma fois ça va faire mal pour la croissance » ... à gerber ! Qu’il coule comme boeing. Ps: malheureusement ça n’arrivera pas, ni pour l’un, ni pour l’autre car l’homme est cupide et continuera a acheter des billets bradés sur le dos des gens et a voler sur une enclume, du moment qu’elle ne coute pas cher ... bientôt les chinois sur le marché ??
Répondre au commentaire
Nom profil

30/07/2019 - 14h14 -

Zavez qua acheter Airbus ????
Répondre au commentaire
Lire la suite

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle