RWE réclame des dédommagements aux pouvoirs publics

Le groupe allemand de l’énergie conteste les retards de raccordements des parcs éoliens en haute mer en Allemagne.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

RWE réclame des dédommagements aux pouvoirs publics

Le patron du groupe numéro deux de l’énergie en Allemagne Peter Terium estime ce 25 juin dans un entretien paru dans l’hebdomadaire Der Spiegel que la rentabilité des parcs éoliens s’en trouve menacée.

"Il y a de nouveaux retards importants dans le raccordement des parcs éoliens off shore en mer du Nord. Nous demandons au gouvernement de discuter avec nous et nos investisseurs d'une solution à ce problème, et d'un dédommagement économique, a-t-il dit à l'hebdomadaire Der Spiegel. Si cela n'arrive pas, les projets allemands de développement de l'énergie éolienne en mer d'ici 2020 échoueront. Et plusieurs des parcs prévus pour l'Allemagne seront construits en Angleterre".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le gouvernement allemand a pour objectif officiel d’afficher une capacité éolienne en mer installée de 10 gigawatts d’ici à 2020. Cet élément entre dans la stratégie plus globale du gouvernement qui ambitionne d’arriver à réduire de 80% d’ici à 2050 les émissions de gaz à effet de serre.

Plusieurs analystes considèrent cet objectif comme difficilement réalisable, en raison notamment de la difficulté à construire les lignes électriques amenant l'électricité produite le long des côtes du nord du pays vers le sud, où se concentre l'activité économique.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS