RWE cède sa filiale de lignes à haute tension et s'allie à Gazprom

Le groupe allemand d’énergie annonce la vente de sa filiale Amprion pour près d’un milliard d’euros. L’acquéreur est un consortium d'investisseurs financiers, emmené par la banque allemande Commerzbank.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

RWE cède sa filiale de lignes à haute tension et s'allie à Gazprom

Le numéro deux allemand de l’énergie RWE explique que "dans un premier temps il va prendre une part de 14,5% dans le consortium d’acheteurs" (comprenant entre autres Munich Re, Talanx, SwissLife ou Ergo, filiale de Munich Re), pour la revendre assez rapidement.
Dans le détail, sa filiale, qu’il veut continuer à épauler, contrôle 11 000 km de lignes à haute tension en Allemagne.

Cette opération doit permettre au groupe allemand de réduire son endettement et éviter de perdre sa note de catégorie A, comme l’agence Standard and Poor's menace de le faire. Il devrait économiser 2,5 milliards d’euros, mettant ainsi un terme à son projet de développer dans les dix ans les lignes à haute tension.

RWE est confronté à des difficultés notamment depuis la décision du gouvernement allemand de mettre un terme à l’énergie nucléaire dans le pays d’ici à 2022. Le groupe doit en plus acheter des certificats d’émission de CO2 en 2013, ce qui pourrait lui coûter cher car le groupe produit son électricité à base de charbon en majorité.

Parallèlement à cette annonce, le groupe a fait part de son alliance avec le russe Gazprom. Les deux entités entendent construire et gérer ensemble des centrales électriques conventionnelles en Europe. Les deux groupes vont donc créer une société commune où seraient regroupées les centrales existantes ou à venir en Allemagne, en Grande-Bretagne et dans les pays du Benelux. Pour l’heure, ils n’ont signé qu’une lettre d’intention pour une durée de trois mois de négociations. Si la lettre est appliquée, elle peut "garantir à RWE des livraisons de gaz sûres et à un prix compétitif", assure le patron du groupe allemand, Jürgen Grossmann.

Partager

NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS