Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Ruwell à Bayonne échappe à la liquidation

Publié le

Social

Le sort de l'usine de composants électroniques du groupe allemand Ruwell se décidera cet été. Le tribunal de commerce de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) vient de la placer en redressement judiciaire avec une période d'observation de six mois. L'administrateur judiciaire désigné aura jusqu'au 1er juillet pour trouver une solution pour ce site en cessation de paiement depuis le 4 mars. Wilfried Sehner, le P-dg du groupe, avait estimé que le dépôt de bilan était la seule solution, évoquant l'état peu favorable du marché des composants. Le passif de l'entreprise a été évalué à 7 millions d'euros.

D'ici là, pas de licenciements secs, ni immédiats. Pourtant, l'usine implantée à Bayonne était déjà entrée dans un processus de mise en chômage progressif des 350 salariés depuis le 15 janvier.

Le groupe Ruwel (1 900 personnes), implanté à Bayonne depuis 1997, possède six autres sites (cinq en Allemagne et un au Danemark), qui eux-aussi sont touchés par des mesures de chômage technique.

Juliette BOSSE-PLATIERE

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle