Rusal - Norilsk Nickel : un géant russe est né

Le groupe d'aluminium russe va racheter 25 % du capital du premier producteur mondial de nickel. Le nouvel ensemble rejoindra le top 5 des géants miniers mondiaux.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Rusal - Norilsk Nickel  : un géant russe est né
L'affaire est désormais bouclée. Le premier producteur d'aluminium au monde, UC Rusal, va acquérir 25 % du capital du leader mondial du nickel, Norilsk Nickel. Annoncé en novembre dernier, le rapprochement entre les deux géants russes était jusqu'à présent soumis à une condition.

Vladimir Potanine - qui possède déjà 25,3 % de Norilsk avec sa holding Interros- disposait d'un droit d'exclusivité sur la participation mise en vente par son ancien associé Mikhaïl Prokhorov pour 15,7 milliards de dollars. Il a cependant annoncé aujourd'hui y renoncer, laissant le champ complètement libre à Rusal.

L'alliance entre Rusal et Norilsk va donner naissance à un géant russe dans les métaux et les produits miniers. « Notre compagnie devrait rejoindre le top 5 des géants miniers mondiaux et renforcer la réputation internationale de la Russie comme un Etat fort sur le plan industriel », s'est félicité le P-DG de Rusal, Alexander Bulygine, dans un communiqué.

Valorisé 51 milliards de dollars, Norilsk extrait un cinquième du nickel mondial et plus de la moitié du palladium. Rusal produit 12 % de l'aluminium et 15 % de l'alumine de la planète.
L'opération devrait être finalisée lors du premier trimestre 2008. Selon les termes de l'accord, Mikhaïl Prokhorov recevra 11 % du capital de Rusal ainsi qu'une partie en numéraire.

Solène Davesne

A lire aussi dans l'Usine Nouvelle N°3078
du 22 au 28 novembre 2007
«Norilsk : le nickel, c'est lui»

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS