RTE sécurise l'alimentation électrique de l'est de la région

Le chantier de réalisation d'un filet de sécurité à 225 000 volts a été lancé le 28 juin à Draguignan (Var). Un projet de 200 millions d'euros dont la mise en service est prévue en 2015.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

RTE sécurise l'alimentation électrique de l'est de la région

"Avec ce filet de sécurité à 225 000 volts, l'est de Provence-Alpes-Côte d'Azur, Var et Alpes-Maritimes, ne sera plus une péninsule électrique et atteindra le même niveau de sécurisation que le reste du territoire français", assure Jean-Marc Baguet, directeur de l'aménagement de ce projet chez RTE.

Au terme de quatre années de préparation et de concertation autour des fuseaux concernés qui concernent 22 communes, le chantier, déclaré d'utilité publique le 28 mars, a été officiellement lancé ce 28 juin à Draguignan (Var). Il se prolongera jusqu'en 2015.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

D'un montant total de 200 millions d'euros (qui s'ajoutent aux 85 millions d'euros d'une première tranche de sécurisation effectuée entre 2008 et 2010), il comprend la réalisation de trois liaisons souterraines de 225 000 volts en courant alternatif.

La première reliera les postes de Boutre, au sud de Manosque, et de Trans, près de Draguignan. "D'une longueur de 65 km, elle établit un record mondial pour une ligne souterraine de cette puissance. Nous repoussons les limites de la technique", précise Jean-Marc Baguet. La deuxième entre Fréjus et Biançon, près du lac de Saint-Cassien, mesurera 25 km et la troisième, entre Biançon et La Bocca, dans l'agglomération cannoise, 17 km. Elles permettront d'acheminer l'électricité sur des territoires qui ne produisent que 10 % de ce qu'ils consomment et ainsi d'éviter des coupures intempestives, comme en 2008 et 2009, lors d'avaries techniques, d'incendies de forêt ou de forte demande à l'occasion d'hivers particulièrement froids. Cette sécurisation est assurée jusqu'en 2030.

Sept entreprises et groupements d'entreprises ont été retenus par RTE pour mener ce projet à bien : Silec Câble, Nexans et Prysmian, respectivement fournisseurs de câbles pour les liaisons de 65 km, 25 km et 17 km, et ETDE (pôle énergie et services de Bouygues Construction), Gauthey Eiffage Energie, Vinci Energies/Sobeco et Ineo pour la partie génie civil.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS