L'Usine Energie

RTE introduit l’hydrogène vert dans ses scénarios électriques

Aurélie Barbaux , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Le transporteur d’électricité français RTE a étudié les impacts sur le réseau de la transition vers un hydrogène bas carbone. 

RTE introduit l’hydrogène vert dans ses scénarios électriques
A l'horizon 2035, la production par électrolyse d'hydrogène décaborné pour l'industrie consommerait environ 30 TWh par an.
© mcphy

Mauvaise nouvelle pour H2V, GDRF, GRTGaz ou Engie. Le président de la Commission de régulation de l’énergie, Jean-François Carenco, est farouchement opposé à l’injection d’hydrogène vert dans les réseaux de gaz, pour des questions économiques apparemment. On comprend mieux pourquoi le sujet n’est même pas évoqué dans la nouvelle feuille de route énergétique de la France (ou PPE), dont le texte final a été publié le 20 janvier et est soumis à consultation publique jusqu’au 19 février.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte